Décoration

Déco cuisine: entre tradition et modernité

Comment moderniser une cuisine traditionnelle sans rien perdre de son cachet d'origine? Les conseils des pros.

cuisine-retourauxsources-1Afin de ne pas altérer l’âme de la cuisine au charme un peu désuet de Debbie Ellen et Alan Monkhouse, la responsable du projet, Susan Burns, a choisi d’opérer en douceur. « Une simple reconfiguration des armoires, pour bien tirer profit de l’espace, a été nécessaire. » L’endroit, qui date de 1888, n’était pas suffisamment fonctionnel. « Sans nuire à son caractère patrimonial, nous souhaitions actualiser son look et le rendre plus utilitaire et convivial. »

Pour y parvenir, les armoires murales de style shaker se sont étirées vers le plafond et un élément pleine hauteur, avec tablettes coulissantes, a remplacé le petit placard en coin. Et, coup de grâce, la table à manger a été remisée. « Elle était superflue et éloignée de la zone de préparation des repas, dit Debbie. Ainsi remplacée par un îlot central plus grand et doté de sièges, elle ne nous manque pas du tout. » En fait, le nouvel îlot est devenu le cœur de la cuisine, qui s’ouvre d’ailleurs sur la salle familiale. « Pendant que je prépare le souper, si Alan et Lia sont au salon, nous sommes tous ensemble. »

cuisine-retourauxsources-2

Précieuse lumière

« Parmi l’abondance de luminaires encastrés, la suspension et les ampoules incandescentes brillent de mille feux, comme des bijoux, note Susan Burns, experte-conseil en conception. Même si elles se font remarquer tout de suite, elles n’éclipsent aucunement les autres éléments du décor puisqu’elles sont transparentes. »

À lire: 9 accessoires pour une cuisine champêtre et moderne 

Îlot polyvalent

Au rancart, la table de cuisine ! « Nous avions autrefois un petit îlot et une table. Mais en nous débarrassant de celle-ci, nous avons dégagé beaucoup d’espace. Et le nouvel îlot sert de quartier général pour les buffets, les projets artistiques de notre fille Lia et les recherches de recettes sur l’iPad », dit Debbie, la propriétaire des lieux.

Le choix des accessoires

Si l’on opte pour quelques étagères ouvertes, Susan nous conseille de faire d’abord le tri de nos objets afin de libérer de l’espace. « Il est vrai que nos cuisines regorgent souvent d’articles inutiles ! »

cuisine-retourauxsources-4Jeu d’enfant

Pour accommoder la fillette de la maison, Susan a dessiné un îlot plus profond. « Il comporte des tiroirs sur les deux côtés : le premier est coulissant et accueille les petits électroménagers, tandis que le second est réservé à Lia, qui peut y mettre céréales, collations et vaisselle, et ainsi se servir elle-même. »

Entreposage intelligent

L’un des souhaits de Debbie : pouvoir disposer facilement des déchets et du recyclage pendant qu’elle s’affaire aux fourneaux. La designer a donc installé des unités coulissantes sur le côté de l’îlot faisant face à la cuisinière. « Elles sont invisibles et facilitent grandement la préparation des repas et le nettoyage. »

Trésors du marché aux puces

Des trouvailles originales permettent de casser l’uniformité. « Les tablettes ouvertes sont faites de bois récupéré d’une ancienne demeure vieille de 180 ans, tandis que les supports sont vintage, dit Susan. Ces vestiges du passé dynamisent le carrelage métro très tendance, tout en faisant honneur à cette maison patrimoniale du 19e siècle. »