Décoration

Peinture : mode d'emploi des couleurs

La designer Emily Griffin nous donne quelques filons.

Istockphoto

Istockphoto


Par où commencer ?
Pour chaque pièce, il faut trouver un élément de départ en guise d’inspiration. Ce peut être un tableau, un papier peint ou un tissu. Lorsqu’on l’a trouvé, on établit sa palette avec les nuances qui le composent.

Quelle est la meilleure façon de déterminer les teintes qui conviennent ?
D’abord, on élimine toutes les nuances qu’on n’aime pas. Ensuite, on retient celles qui attirent le plus l’œil et on choisit les échantillons de peinture correspondants. Puis, il faut s’imaginer dans le nouveau décor. C’est un bon test. Souvent, les couleurs qui nous plaisent ne sont pas nécessairement celles dans lesquelles on voudrait vivre.

Y a-t-il des règles à suivre avec les couleurs vives ?
Oui. Mieux vaut y aller avec modération. D’abord, on détermine à quel endroit on les utilisera – sur les murs, la carpette ou les coussins –, puis on fait preuve de sobriété dans le choix des autres éléments du décor.

Faites-vous toujours un essai préalable avec la peinture ?
Absolument ! Il est préférable de ne pas se fier aux échantillons parce que ça ne donne pas une bonne idée de l’effet sur une grande surface. Voilà pourquoi un test sur le mur à peindre s’avère essentiel et évite bien des déceptions.

Les teintes vives et éclatantes stimulent alors que les nuances pâles invitent au calme.
Choisir la palette de couleurs appropriée est donc primordial. La designer Emily Griffin en propose quatre :

 

Élégante et classique / Douce et féminine / BCBG Audacieuse / Sobre et contemporaine

Élégante et classique / Douce et féminine / BCBG Audacieuse / Sobre et contemporaine