Bien choisir son paysagiste

Des pistes pour choisir le professionnel qui vous convient et pour amorcer avec lui une collaboration fructueuse.

  5

Le jardinage est une activité agréable et facile à pratiquer, mais il est parfois utile de faire appel à des spécialistes pour réaliser des travaux d’envergure. Voici des pistes pour choisir le professionnel qui vous convient et pour amorcer avec lui une collaboration fructueuse.

Photo: Shutterstock

Qui fait quoi? 

Architecte paysagiste et concepteur de jardins
En fonction de vos attentes et de vos besoins, ces spécialistes élaborent des concepts, réalisent des plans d’aménagement et établissent les lignes directrices du projet. Ils effectuent une analyse minutieuse du site afin de proposer les bonnes techniques de réalisation. Il est recommandé de faire appel aux services d’un architecte paysagiste si votre jardin doit être complètement aménagé ou s’il nécessite une importante restructuration, ou bien si vous souhaitez y implanter des structures fixes, telles que bassin, piscine, spa, pavillon de jardin, aire de stationnement ou autre.

Ces professionnels travaillent généralement en collaboration avec une équipe spécialisée en aménagement paysager, qui réalisera les travaux.

À LIRE: 10 façons d’enjoliver sa cour sans se ruiner

Entrepreneur paysagiste
C’est le maître d’œuvre des travaux. Il s’assure de la faisabilité du projet, planifie sa réalisation et aménage le jardin. Grand responsable du projet, il veille à son bon déroulement et coordonne les nombreux corps de métiers présents lors de la réalisation des travaux d’infrastructure et d’aménagement.

Son équipe est composée de techniciens en aménagement paysager, de main-d’œuvre spécialisée et de manœuvres. Plusieurs entrepreneurs offrent également un service de conception de plans.

Pour connaître la liste des entrepreneurs paysagistes les plus près de chez vous, consultez le site de l’Association des paysagistes professionnels du Québec (APPQ).

Consultant en aménagement paysager
C’est un expert en horticulture et en aménagement paysager capable de vous conseiller sur les divers travaux à faire afin de modifier les platesbandes existantes et d’implanter de nouvelles structures ou zones de plantation. Bref, de redonner un nouveau souffle à votre jardin. Il jette un regard neuf sur l’ensemble du site et propose les changements qui mettront en valeur votre petit coin de paradis.

Ses compétences lui permettent également de vous éclairer sur les bons gestes à effectuer et les moyens de corriger efficacement les zones problématiques.

À LIRE: Comment cultiver les fines herbes au balcon

Avant la première rencontre
Avant de contacter un ou des professionnels, vous devez prendre le temps d’établir la liste de vos besoins actuels et futurs. Que désirez-vous retrouver dans votre jardin? Un coin repas, un coin baignade, une aire de jeux pour les enfants, une grande terrasse pour recevoir parents et amis, un peu plus d’intimité? Chacune de vos attentes doit être clairement définie afin que le paysagiste sélectionné vous présente un projet à la mesure de vos désirs.

Vous devez également déterminer les travaux que vous souhaitez effectuer vous-même (si vous désirez y prendre part) et ceux que vous confierez à des professionnels.. Ne soyez pas trop rigide et restez ouverte aux propositions du paysagiste, qui peuvent vous surprendre agréablement.

Une fois cette liste complétée, vous devrez déterminer le budget qui sera alloué aux travaux d’aménagement. Combien êtes-vous prête à investir dans un tel projet? Soyez honnête et réaliste. Ne vous laissez pas influencer par de belles et grandes idées qui, faute de moyens, resteront sur papier seulement. Si votre budget vous permet un investissement de 5 000 $, n’acceptez pas un projet de 10 000 $ ou de 15 000 $. Par contre, si le projet vous semble très séduisant, vous pouvez opter pour sa réalisation en plusieurs phases (échelonnées sur deux à trois ans). Vous pourrez ainsi amasser graduellement l’argent nécessaire et réaliser votre rêve sans vider votre portefeuille.

Vous êtes maintenant prête à rencontrer deux ou trois soumissionnaires, qui vous présenteront un devis écrit. N’hésitez pas à faire appel à des paysagistes certifiés et reconnus.

À LIRE: 8 conseils pour aménager un jardin sur son balcon

Choisir les soumissionnaires
Pour trouver vos soumissionnaires, vous pouvez commencer par consulter les sites Internet de l’Association des paysagistes professionnels du Québec et de l’Association des architectes paysagistes du Québec. Vous pouvez également demander conseil à vos connaissances et à votre voisinage.

Lors de promenades dans votre quartier ou ailleurs, il peut être utile de porter une attention particulière aux divers aménagements. Si un aménagement paysager attire votre attention et que vous pensez qu’il a été réalisé par un paysagiste professionnel, n’hésitez pas à demander aux propriétaires les coordonnées de l’entrepreneur paysagiste ainsi que leur appréciation des services reçus.

Les magazines de jardinage du Québec sont également de bonnes sources de références, car plusieurs spécialistes y présentent leurs réalisations.

La première rencontre
Lors de votre rencontre avec chacun des spécialistes, présentez en premier lieu la liste de vos besoins.Précisez clairement vos attentes et les résultats escomptés..Demandez à voir leur portfolio. Exigez des références et informez-vous de la possibilité de visiter une de leurs réalisations.

N’oubliez pas… le soumissionnaire le moins cher n’est pas nécessairement celui sur lequel doit s’arrêter votre choix. Prenez votre temps, ne vous laissez pas influencer et fiez-vous à votre instinct.

À LIRE: Des accessoires déco pour le patio

Faire le bon choix
Vous avez terminé vos rencontres et vous devez maintenant choisir le professionnel qui répond le mieux à vos exigences. C’est le bon, dans la mesure où :

  • il retourne rapidement vos appels et est ponctuel;
  • il vous donne une bonne impression au premier contact;
  • les solutions et les idées qu’il propose correspondent parfaitement à vos attentes;
  • il a déjà réalisé des travaux similaires;
  • il offre une bonne garantie et possède une assurance valide;
  • les prix semblent raisonnables;
  • il vous présente un portfolio et des exemples de plans correspondant à vos besoins;
  • il vous remet une soumission écrite propre et détaillée comprenant la liste des matériaux, des plantes, et les coûts de chaque produit ainsi que les coûts de main-d’œuvre et de machinerie;
  • les dates de réalisation vous conviennent, semblent réalistes et sont garanties;
  • il offre une politique de juste prix, qui vous protège des « petits extras », parfois pas si petits que ça. Bien entendu, il faut s’attendre à quelques imprévus. Mais entendez-vous pour que tous les ajouts au projet initial qui en modifient la durée ou les coûts vous soient transmis par écrit avant d’être entrepris;
  • vous vous sentez en confiance.

N’oubliez pas, le contrat doit être signé par les deux parties. Et la totalité des coûts ne doit jamais être payée à la signature. Il est avisé de retenir un pourcentage des frais (de 25 % à 50 %), que vous ne remettrez que lorsque les travaux seront exécutés.

À LIRE: 5 façons originales de rafraichir son intérieur avec des plantes

À surveiller pendant et après les travaux

  • Dès le début des travaux, assurez-vous que les structures et les plantations existantes qui n’ont pas à être modifiées ou déplacées sont bien protégées.
  • Exigez la présence fréquente de l’entrepreneur sur les lieux et demandez qu’on vous présente la personne responsable des travaux, en son absence.
  • Vérifiez la pertinence et la qualité des nouveaux matériaux et végétaux entrant sur le site.
  • N’acceptez aucun changement important, sauf s’il vous convient et que les coûts reliés vous ont été présentés par écrit.
  • À la fin de chaque journée, assurez-vous que le chantier est propre et sécuritaire, puis discutez avec la personne responsable de la suite des travaux.
  • Lorsque le projet est terminé, avant la remise du paiement final, faites le tour du jardin avec l’entrepreneur. Vérifiez si tous les travaux sont bien complétés, selon l’entente signée, et demandez des renseignements sur le suivi d’entretien et les précautions à prendre tout au long de la saison et les années suivantes.

À LIRE: Shopping : 25 accessoires pastel pour la maison

À propos des coûts…
Il est très difficile d’établir une grille de coûts lorsqu’il s’agit d’aménagement paysager puisque les caractéristiques des sites de même que les besoins de chacun varient d’un projet à l’autre.

Le type de sol, la qualité des matériaux choisis, le calibre des végétaux, les besoins en machinerie et en main-d’œuvre spécialisée de même que la configuration du terrain (dimension, accessibilité, dénivelé, etc.) influencent directement les coûts de réalisation.

Mais, en règle générale, les coûts reliés à la conception et la réalisation d’un projet d’aménagement paysager complet (façade et cour arrière) correspondent à un montant d’environ 10 % à 15 % de la valeur de la propriété. Bien entendu, cette évaluation est approximative et varie selon les goûts et les besoins de chacun.

Impossible d'ajouter des commentaires.