Trois restos qui valent le détour, selon Anne-Marie Withenshaw

De la poutine de Kamouraska aux tapas du quartier Saint-Henri, à Montréal, notre chroniqueuse nous présente trois de ses coups de cœur gourmands.

  0

Photo: KESU01

Mamie Pataterie

Les routes du Québec sont parsemées de casse-croûtes, mais celui-ci, installé à Kamouraska, préfère l’appellation «cantine gourmande». C’est Christian «Curieux» Bégin, résidant du coin à temps partiel, qui m’en a parlé le premier: «Le bloc d’oignons frits au miel est MALADE MENTAL!» D’autres incontournables: ses burgers à l’agneau de Kamouraska ou à l’esturgeon noir du Saint-Laurent, sa poutine au porc braisé ou son club au canard et à l’orange.

Mamie Pataterie, 53, avenue Morel, Kamouraska

Cordova

Cafés, cocktails et conserves, comme en Catalogne! Au café Cordova, on sert des tapas typiquement espagnols (pain aux tomates, fromage manchego), mais aussi le fameux jambon ibérique de bellota (provenant de porcs élevés en liberté qui se nourrissent de glands [bellotas]), rarissime à Montréal. À 30 $ l’assiette à partager, cette charcuterie de luxe est chère, mais ô combien délicieuse!

Cordova, 4606, rue Notre-Dame Ouest, Montréal

Elena

Mon grand coup de cœur de la saison: Emma Cardarelli, chef-copropriétaire du Elena (et également du Nora Gray), pour sa maîtrise de la cuisine italienne tout en finesse. Ici, dans un splendide décor italo-rétro, l’accent est mis sur les plats à partager: pizzas, pâtes, poissons entiers ou contorni (accompagnements), dont les prix varient de 9 $ à 34 $. On se régale des cappellettis au homard et aux pétoncles avec chili et basilic, accompagnés d’une salade César de kale et d’un vin nature. Au dessert, on craque pour le gelato maison.

Elena, 5090, rue Notre-Dame Ouest, Montréal

À lire aussi: 10 alcools de pomme et de poire

Impossible d'ajouter des commentaires.