Beauté

Anti-âge: les suppléments alimentaires, une tendance forte

Des ingrédients associés aux petits pots sont utilisés dans la composition de suppléments alimentaires.

Photo: iStock.com / ronstik

Collagène de saumon, acide hyaluronique, rétinol, acides aminés, vitamine C… Des suppléments nutritionnels ont fait leur apparition avec la promesse de rendre la peau plus ferme et plus éclatante. L’engouement est tel que les nutricosmétiques font partie du palmarès des tendances 2019 établi par l’agence de marketing internationale Edelman. «Tous les suppléments gagnent en popularité. Ceux qui ont un objectif esthétique ne font pas exception», explique Katia Kononova, directrice stratégique du volet santé chez Edelman.

Précurseure de cette industrie au Québec, la société Functionalab a misé sur la nutricosmétique dès sa fondation, en 2009. L’entreprise, qui vendait surtout ses produits en Europe au départ, a recentré ses efforts au Québec. «Au début, on devait souvent expliquer de quoi il s’agissait, mais ça a beaucoup changé. La plupart du temps, les clients connaissent déjà les principes de la nutricosmétique», fait valoir Nathalie Pelletier, directrice, science et formation chez Jouviance et Functionalab. Preuve de cette popularité, ses ventes québécoises de nutricosmétiques augmentent d’environ 25 % chaque année.

À lire aussi: Comment s’alimenter pour avoir un cerveau en santé