Maquillage

Contouring: conseils de pros pour le réussir

Trois pros du contouring nous donnent leurs meilleures techniques de maquillage pour ne pas se rater.

L’application.
Le contouring s’effectue sur un teint préalablement apprêté et unifié avec une base légère.
« Au moment de l’exécution, on pose d’abord les points lumineux sur les bombés du visage (là où la lumière frappe en premier) avant de foncer les zones d’ombre avec un produit sculptant (partout où il y a des creux, généralement autour des bombés). Puis on estompe et on fixe le tout sous une bruine qui favorise la tenue des fards », explique David Vincent de chez Lise Watier.
Fixatif de maquillage au thé blanc Magnifix de Lise Watier, 22 $, comptoirs Lise Watier

Magnifix-Lise-Watier

Fixatif de maquillage au thé blanc Magnifix de Lise Watier, 22 $, comptoirs Lise Watier

Les formulations.

Fards liquides, en crème ou en poudre ? « On peut tester différents produits sur le dos
de la main et les estomper pour trouver les textures avec lesquelles on est le plus à l’aise », indique Jessica Manzo. Bon à savoir : les liquides et les crèmes se fondent mieux au teint, alors que les poudres peuvent être facilement superposées pour moduler l’intensité. Les fards mats fonctionnent mieux que les pailletés.

Pinceau-Stila

Pinceau contour Shape & Shade de Stila, 59 $, Pharmaprix et Murale

Les outils.
L’idée est d’obtenir un fini impeccable, invisible même. Les crèmes et les liquides s’étendent bien avec les doigts ou une éponge humide ; pour les poudres, on privilégie les pinceaux à poils longs, doux et souples.
Pinceau contour Shape & Shade de Stila, 59 $, Pharmaprix et Murale
Éponge à maquillage The Original de Beautyblender, 26 $, Sephora

Eponge-Original-BeautyBlender

Éponge à maquillage The Original de Beautyblender, 26 $, Sephora

Les nuances.
« Il est recommandé d’utiliser des fards deux tons plus foncés que la carnation pour sculpter et deux tons plus clairs pour illuminer », expliquent Julie Chabot et Jessica Manzo. « Mais il est très difficile de trouver soi-même les teintes. L’idéal est de demander conseil à une maquilleuse en comptoir beauté. »