Beauté

Gua Sha, le massage qui enflamme TikTok ! (on vous explique tout)

Un guide étape par étape pour se faire un massage Gua Sha, le soin oriental qui promet belle peau et teint lumineux.

On ne compte plus les tutoriels de massages faciaux Gua Sha sur TikTok ! Cette tendance beauté est devenue virale sur les réseaux sociaux… et pourtant, elle ne date pas d’aujourd’hui. Utilisé par la médecine traditionnelle chinoise depuis le 13e siècle, le Gua Sha était à l’origine pratiqué sur tout le corps.

Il s’agissait de racler énergiquement la peau avec un outil lisse et plat, taillé le plus souvent dans un os ou une pierre telle que le jade ou le quartz rose. Le but ? Faire circuler l’énergie stagnante pour chasser maladies et douleurs, et aider à la guérison. La version actuelle du Gua Sha qui séduit tant de beautistas est pratiquée sur le visage, avec beaucoup plus de douceur.

Les praticiens et les adeptes citent, parmi les bienfaits, l’effet liftant, le dégonflage des tissus, une meilleure définition du contour du visage ainsi qu’une peau plus éclatante. « Le Gua Sha facial peut réduire les tensions musculaires et favoriser un afflux temporaire de sang dans les tissus cutanés, ce qui donne sur-le-champ une apparence plus lumineuse et pulpeuse à la peau », explique la Dre Monica Li, dermatologue à Vancouver, qui ajoute que les résultats sont immédiats mais éphémères.

Elaine Ng Huntzinger, acupunctrice canadienne réputée et spécialiste du rajeunissement du visage, propose ce guide étape par étape pour réaliser un massage facial Gua Sha à la maison.

1. Choisir son outil

Il existe différents outils de massage Gua Sha. Ils sont plats et incurvés, et la plupart affichent une forme de cœur asymétrique. D’autres ont un côté ondulé (comme de petites vagues). Les courbes douces ou prononcées s’adaptent avec précision à la morphologie du visage. Mme Huntzinger croit aux vertus des pierres et leur choix n’est pas anodin, selon elle. Ainsi, le jade est réputé équilibrant, alors que l’obsidienne (une pierre volcanique) est associée à la guérison et à la protection.

2. Préparer la peau

On applique sur l’épiderme propre une brume hydratante, un sérum ou une huile pour le visage. « Il est important d’ajouter une substance lubrifiante afin que l’outil de massage puisse glisser sur la peau sans friction », dit Elaine Ng Huntzinger.

3. Maîtriser la gestuelle

Le massage Gua Sha est facile à exécuter, mais il y a quelques principes à connaître avant de se lancer. D’abord, on maintient l’outil incliné à 45 degrés, et on utilise la main libre pour tendre la peau. On fait glisser la pierre depuis le centre du visage vers l’extérieur, avec une pression légère ou moyenne. Chaque mouvement doit être répété cinq fois, toujours dans une seule direction (sans va-et-vient), pour éviter les risques d’irritation. Le massage doit suivre une séquence précise, en partant de la nuque et en remontant petit à petit vers les mâchoires, les joues, les yeux et le front (voir les illustrations ci-dessous, pour apprendre les gestes dans chaque « zone »).

Cou

  • On commence le Gua Sha par la nuque. On applique, à la base du cou, le côté quasi rectiligne de l’outil, qu’on remonte jusqu’à l’implantation capillaire. Cela sert à relâcher les tensions et à stimuler le système lymphatique, qui assure l’élimination des déchets. Une mauvaise circulation de la lymphe et un engorgement des toxines sont causes, notamment, d’un teint terne, de poches sous les yeux et d’inflammations cutanées.
  • On passe ensuite à la partie avant du cou, une zone riche en ganglions lymphatiques. On effectue le massage depuis le lobe d’oreille vers la clavicule, ce qui a pour but de libérer les toxines qui encombrent les ganglions.

Mâchoire et joues

  • Pour travailler l’ovale du visage : on cale la partie échancrée de la pierre (ou le bord ondulé) au centre du menton, puis on glisse l’outil le long de la mâchoire inférieure jusqu’à l’oreille. À cet endroit, on dévie en direction de la clavicule, en positionnant le côté rectiligne de l’outil contre la peau.
  • On utilise le côté droit de la pierre pour masser le tour de la bouche, en gestes ascendants.
  • Pour les joue: on part de l’arête du nez pour longer la pommette jusqu’à la naissance des cheveux. Devant le lobe de l’oreille, on secoue doucement l’outil sur la peau pour délier les tensions.
  • On reprend tous les mouvements sur l’autre moitié du visage.
gua sha

Yeux

  • On applique la partie pointue du « cœur » dans le coin interne de l’œil, puis on la déplace à l’horizontale sous la paupière inférieure, en direction de la tempe.
  • On répète le même geste sous le sourcil, toujours orienté vers l’extérieur du visage, et on termine en remontant vers la tempe.
  • On reprend tous les mouvements sur l’autre zone oculaire.

Front

  • On effectue des mouvements ascendants sur le front à l’aide du grand côté arqué de l’outil.

Il est important de terminer un massage Gua Sha en passant la pierre sur le cou, depuis la mâchoire vers la clavicule.

Shopping : nos outils gua sha préférés

DÉPOSÉ SOUS: