Rides: les nommer pour apprendre à mieux les aimer

La peau peut raconter à elle seule notre vie à travers les rides, qui se sont invitées au fil du temps. Ces empreintes laissées par les années, le soleil, les mouvements et les émotions se classent en deux catégories.

 

Les rides d’expression (dynamiques, mécaniques)

Elles apparaissent à la suite de la contraction répétée des muscles du visage. Elles incluent les rides:

1) Du front (transversales)
Elles s’installent quand on fronce ou redresse les sourcils. Avec l’âge, le muscle sourcilier raccourcit et les sillons restent piégés dans la peau.

2) De la glabelle (du lion)
La glabelle est l’espace sans poils entre les sourcils. Les rides se forment sous l’effet de la colère, du stress, de l’exposition au soleil et quand on peine à déchiffrer quelque chose.

3) Les pattes-d’oie
Elles se déploient au coin externe des yeux. Parmi les premières à poindre, elles font leur marque quand on plisse les paupières pour regarder au loin, mais surtout, elles accompagnent les éclats de rire.

4) Sous les yeux
Le soleil, l’insomnie, le stress et le rire ont tôt fait de laisser leurs traces sur cette zone très délicate du visage.

5) Du lapin (de la sorcière)
Situées sur la partie supérieure des ailes du nez, elles se forgent sous l’effet du rire… et des expressions de dégoût.

6) Jugales
Elles creusent verticalement les joues quand on sourit.

7) Péribuccales (plissé soleil, code-barres, rides du fumeur)
Ces petits sillons verticaux au-dessus de la lèvre supérieure sont parfois la conséquence du tabagisme ou d’un abus de soleil. Ils peuvent aussi résulter de microcrispations qui se forment quand on boit avec une paille, on siffle ou on fait la moue.

Les rides statiques

Elles sont causées par une perte d’élasticité du volume du tissu sous-cutané (derme) et par la gravité. Elles comprennent:

8) Les sillons nasogéniens (pli nasolabial, rides du sourire)
Ces cassures profondes relient en oblique le nez aux commissures des lèvres.

9) Les plis d’amertume (rides de la marionnette)
Ils s’étirent du coin des lèvres au menton.

10) La vallée des larmes
Le nom poétique d’un sillon pas trop sympa qui creuse obliquement le visage sous les yeux.

11) Les rides du cou (en collier, anneaux de Vénus)
Les plis horizontaux qui s’incrustent du menton à la base du cou.

À lire aussi: 3 méthodes pour tonifier son visage: yoga, gym et massage

Impossible d'ajouter des commentaires.