Blogue de la rédac

Jodie Foster aux Golden Globes

Cette grande dame de cinéma a fait la leçon à toutes les starlettes d’Hollywood.

On parle beaucoup des sublimes robes griffées lors des galas comme les Golden Globes. Cette année, ce qui m’a marquée, ce n’est pas le décolleté de Jessica Chastain ou la nouvelle greluche au bras de George Clooney : c’est le discours de Jodie Foster. Alors qu’elle recevait le prix honorifique Cecil B. deMille, la jeune vétérane du cinéma (quand même quarante-sept ans de carrière, et 50 bougies soufflées!) s’est exprimée avec intelligence. Après avoir fait les remerciements usuels, elle a enchaîné en ‘faisant son coming out’. Oui, Jodie est ‘single’. Et avant d’être célibataire, elle formait un couple avec une femme. Et non, elle n’a pas organisé de conférences de presse, n’a pas exposé tous ses faits et gestes dans une émission de téléréalité pour l’annoncer à l’époque (l’âge de pierre, elle blague). Cette femme protège jalousement son intimité, et jouit d’une carrière que même les Kardashian seraient en mesure d’envier. Elle a élégamment tiré sa révérence, en glissant à mots couverts, qu’elle prenait ‘sa retraite’ de la vie publique.

Cette grande dame de cinéma a fait  joliment et avec le sourire, la leçon à toutes les starlettes d’Hollywood qui étalent leur vie privée au grand jour.

Ici, un article du Guardian qui décortique avec brio la rhétorique de son discours.

[adspot]

DÉPOSÉ SOUS: