Blogue de la rédac

Philippe, Philippe Bond!

Du stand-up pur, efficace et désopilant!

DSC_0181

Philippe Bond s’est offert rien de moins que le Centre Bell vendredi dernier. Accompagnée de ma bonne amie MC, de son chum Gigi et de mon tendre époux, j’y suis allée avec plaisir, mais je ne savais pas du tout à quoi m’attendre. Je ne le connaissais pas beaucoup. Et quelle bonne surprise ce fût pour moi de le découvrir!

Comme le proprio de la maison des Canadiens de Montréal, Geoff Molson, le mentionnait dans l’annonce promotionnelle de son spectacle, il lui prêtait son aréna à condition que Philippe ne touche à rien! Et pourtant, la fin de la pub laissait présager quelques mauvais coups de la part de l’humoriste. C’est donc une vidéo qui dévoile la suite de la publicité qui a lancé cette représentation spéciale de son one-man show! Changement dans l’alignement des joueurs sur le tableau de Michel Therrien (entraîneau-chef du CH), colorant rouge dans le réservoir d’eau de la zamboni et remplacement des rondelles par des « Joe Louis » sont quelques-uns des coups pendables qu’il avait préparé pour l’occasion. Il n’est pas sur scène que je suis déjà conquise! Autre excellente idée : Philippe Bond fait son entrée dans le Centre Bell à travers les spectateurs et se fraie un chemin jusqu’à la scène au son de la chanson sur laquelle les joueurs de la Sainte-Flanelle font leur entrée sur la glace (Fix you de Coldplay). Frissons! (Pour la fan finie de hockey que je suis!)

D’entrée de jeu, il explique au public que la majorité de ses numéros lui ont été inspirés par sa famille, de qui il semble très proche. Et il nous jure que tout est vrai! S’en suit donc une ribambelle d’anecdotes plus hilarantes les unes des autres sur ses neveux, sa sœur, son frère et leur conjoint, sa grand-maman, sa mère et son père, son héros comme il l’appelle. (Cuuuuuuuuute!) Je dois admettre que, d’habitude, je ne ris pas énormément lors des spectacles d’humour. Je souris beaucoup, mais rare sont les fois où je vais rire aux éclats. Mais là, j’ai ri de bon cœur et fort! (Une chance qu’on était au Centre Bell et pas dans une petite salle où j’aurais eu peur de déranger). Ses histoires sont bien senties, bien construites et bien racontées! On a envie d’assister à leurs partys de famille! Des parents pas capables de répondre sur la deuxième ligne, des enfants pas capables de jouer à cache-cache; plusieurs situations de son quotidien me rappellent souvent le mien! On sent un lien très fort entre les membres de cette famille.

Il termine d’ailleurs son spectacle en les invitant à monter sur scène pour que l’on puisse les rencontrer. Appelez-moi femme enceinte qui souffre d’un trop plein d’émotion, mais j’ai même versé une petite larme. On venait de passer deux heures à les imaginer. C’était très émouvant de les voir ensemble, fiers et heureux d’être là!

Son spectacle continue de se promener. Allez voir ses dates sur son site web! Pour ceux et celles qui ne l’ont pas vu (il a tout de même déjà obtenu un billet platine – 100 000 billets vendus), je vous le recommande sincèrement! Un vrai coup de foudre!