Blogue de la rédac

Voyager pas cher

Partir dans les plus beaux endroits du monde sans bouger.

À cette période de l’année, c’est toujours la même chose. Je veux m’exiler à Tombouctou – mais cette option n’est plus valable depuis que les islamistes ont pris le contrôle de cette mythique ville du nord du Mali, au printemps dernier. Alors, d’accord pour Ouagadougou ou Antananarivo.

Mais voilà, j’ai une famille, un job, une hypothèque à payer. Et surtout, un budget limité.

Alors, quand un livre m’invite au voyage, j’embarque. Je me sers un apéro dans mon fauteuil préféré qui vaut bien celui de la classe affaires (que, de toute façon, je ne peux m’offrir). Les photos sur papier glacé comblent mon besoin d’évasion.

En ce moment, ce bouquin, c’est Le patrimoine mondial de l’Unesco – le guide complet des lieux les plus extraordinaires. Pas moins de 946 sites époustouflants. Ça va des fjords de l’ouest de la Norvège (Geirangerfjord et Næroyfjord) au parc national du Serengeti en Tanzanie en passant par les îles Galápagos en Équateur ou la vieille ville de Corfou en Grèce. Au fil des pages, je découvre des endroits splendides, mais méconnus.

Qui sait où se trouvent l’île volcanique et les tunnels de Jeju? En République de Corée.

Les grottes de Longmen avec ses étonnantes sculptures sur pierre? En Chine.

Les falaises de Bandiagara qui ressemblent à des fourmilières géantes? Au Mali.

L’atoll d’Aldabra et ses 152 000 tortues terrestres? Aux Seychelles.

Le site maya de Copán? Au Honduras.

C’est décidé. Durant le congé des fêtes, je visite au moins un site du patrimoine mondial de l’Unesco. J’hésite entre le Vieux-Québec et le canal Rideau, à Ottawa.

Les sites rupestres de Cappadoce en Turquie ? À un m’ment donné.

 

Le patrimoine mondial de l’Unesco – le guide complet des lieux les plus extraordinaires, Broquet, 29,95$