Ronde, et alors?

Les blogueuses taille plus, nouvelles stars de la mode?

Qui comprend mieux les besoins des filles rondes qui aiment la mode, qu’une autre ronde amoureuse de mode?

Joanie-bandeau

Quand j’ai appris que la blogueuse américaine et superstar d’Instagram Nadia Aboulhosn allait créer une collection de vêtements d’automne pour le géant de la mode taille plus Addition Elle, je me suis dit, en toute honnêteté: «Bon, en v’là une autre qui s’improvise designer». Attention, hein, je n’ai rien contre les vedettes des réseaux sociaux et les mannequins taille plus. Au contraire, je les aime d’amour. Elles ouvrent bien des portes et changent le regard des gens sur la communauté ronde, et ça, c’est à la fois souhaitable et admirable. Pourquoi? Parce qu’elles entament une discussion sur l’ouverture d’esprit et tiennent des propos de confiance en soi primordiaux, voilà. C’est juste que je respecte tellement l’expérience, les compétences et les connaissances des designers, qu’il me semble de s’improviser du jour au lendemain créateur de mode, c’est un peu gros.

Nadia-Aboulhosn

Nadia Aboulhosn

À lire: Le nouveau règne des mannequins taille «plus plus»

Nadia Aboulhosn n’est pas la première à jouer les designers avertis. Avant elle, il y a eu le top Ashley Graham, qui a créé en collaboration avec Addition Elle plusieurs collections de lingerie sexy, la blogueuse GabiFresh, qui a conçu deux gammes de maillots de bain originaux en partenariat avec SwimSexy, la journaliste et blogueuse Nicolette Mason, qui a dessiné une collection de vêtements allant du XS au 4X pour ModCloth, et beaucoup, beaucoup d’autres. Et ça, ce n’est que sur la planète taille plus. Des célébrités du web ou des reines des passerelles qui se mettent à créer des vêtements ou des accessoires tendance, il y en a plus qu’on ne saurait en compter. Et puis, elles semblent se multiplier de jour en jour.

Ashley-Graham-Addition-Elle

Ashley Graham

«J’ai toujours rêvé de créer ma propre collection de vêtements, et Addition Elle m’a offert cette chance unique – je vois mal pourquoi j’aurais refusé une telle opportunité», me répond tout de go Nadia Aboulhosn, de passage à Toronto pour faire la promotion de sa collection, la semaine dernière, lorsque je lui demande comment ce genre de partenariat prend forme. «Je travaille avec la compagnie depuis 5 ans déjà; elle m’a soutenu à travers toutes mes tribulations de blogueuse mode.»

À lire: La mode de 0 à 24 ans en un clic

GabiFresh-SwimSexy

GabiFresh

Lorsque je lui demande ce qui fait des stars des réseaux sociaux de bons créateurs de mode, elle me dit, avec son aplomb légendaire (et oui, un peu intimidant): «Les blogueurs sont des gens «ordinaires» et faciles d’approche. Mais aussi, et surtout, ils ont un nombre de fans incroyablement élevé – c’est attirant pour les grandes marques, ça.» C’est d’ailleurs en pensant à ses groupies que Nadia a choisi ses inspirations pour cette collection – des couleurs neutres, des imprimés graphiques, des détails féminins, des silhouettes inspirées d’uniformes militaires, des coupes courtes ou échancrées et des pièces minimalistes. «J’ai eu envie de faire quelque chose à mon image, très pur, simple et sexy. Beaucoup de marques taille plus se spécialisent dans les morceaux amples, informes et peu flatteurs – c’est le temps de changer cette mentalité! Les filles rondes veulent porter le même genre de tenues que leurs amies plus minces, et se sentir belles et bien dans leur peau. Et ça, ça passe majoritairement par la coupe des vêtements.»

À lire: 5 vêtements que les filles rondes ne devraient pas porter (et autres niaiseries)

 

Nicolette-Mason-ModCloth

Nicolette Mason

Après l’entrevue, j’y ai réfléchi et j’ai trouvé qu’elle soulevait un bon point, miss Aboulhosn: qui de mieux qu’une blogueuse fashion émérite, qui mange de la mode matin, midi et soir et fait la promotion de son image et de son style vestimentaire unique sur ses réseaux sociaux à temps plein, pour créer une gamme de vêtements qui saurait plaire aux filles rondes? Et j’avoue que j’abonde en son sens, côté grandes marques taille plus: beaucoup trop souvent, les labels semblent penser qu’une fille ronde ne rêve que d’une seule chose: cacher son corps voluptueux dans un sac à patates. Résultat? On a «droit» à des t-shirts extra, extra larges et informes, à des robes carrées et trop longues, à du noir, uniquement du noir et toujours du noir, à des imprimés patchwork quétaines à mort, à des tissus extensibles cheap et peu seyants, à des coupes larges aucunement tendance et, surtout, à beaucoup de peine et de ridicule.

À lire: Leçon de mode: comment porter les teintes pastel cet automne?

Mais je sens que, petit à petit, grâce à des détaillants en ligne avant-gardistes comme Asos Curve, Boohoo et New Look, mais aussi grâce au vent de fraîcheur et de renouveau qui souffle sur les marques plus établies comme Addition Elle et Pennington’s, et, oui, je l’avoue enfin, les collabos cool avec les blogueuses plus size qui redéfinissent les codes de la mode, on réussit à changer le visage de l’univers taille plus. Pour le mieux. Parce qu’au fond, Nadia Aboulhosn a tout à fait raison: les filles rondes aussi ont le droit de se sentir belles et bien dans leur peau – et dans leurs fringues.

Suivez Joanie Pietracupa sur Twitter (@theJSpot) et Instagram (@joaniepietracupa).

Restons connectées

Recevez chaque jour de la semaine des contenus utiles et pertinents : des recettes délicieuses, des articles astucieux portant sur la vie pratique, des reportages fouillés sur les enjeux qui touchent les femmes. Le tout livré dans votre boîte courriel à la première heure !