10 ustensiles de cuisine dont on ne devrait pas se passer

Ils méritent amplement une place dans nos armoires de cuisine.

 
Photo: IKEA

Les ustensiles de cuisine qui n’ont qu’une seule utilité sont souvent considérés comme encombrants. N’empêche que certains de ces gadgets peuvent s’avérer fort utiles, surtout s’ils sont associés à un plat ou à un aliment qu’on aime. On mange un œuf à la coque tous les matins? Le tranche-coque pourrait avoir sa place dans la cuisine. Voici donc une liste d’incontournables.

Le presse-ail

Le presse-ail peut faire économiser beaucoup de temps quand on doit émincer plusieurs gousses pour une recette. Il nous évite aussi d’avoir les doigts qui sentent l’ail. On peut miser sur un petit modèle, comme celui-ci, à 8 $ chez Ikea, qui prend peu de place dans un tiroir de cuisine.

Le coupe-spirales

On peut difficilement tailler des légumes en forme de nouille ou de ruban sans posséder un coupe-spirales. Et pas besoin de débourser une fortune! On en trouve à moins de 10 $. En général, les modèles bon marché conviennent bien pour tailler des légumes comme la courgette, tandis que les modèles haut de gamme permettent de transformer en nouilles santé le céleri-rave, la patate douce et même la betterave. À l’occasion, le coupe-spirales peut également servir à faire des frites!

Le dénoyauteur de cerises

Le temps des cerises est bien court, comme le dit la chanson, aussi veut-on en profiter pleinement. Le dénoyauteur facilite la préparation de collations et de desserts exquis (tartes, clafoutis, croustades…). Et il peut être utile le reste de l’année pour les olives!

L’essoreuse à salade

On dit adieu une fois pour toutes à la laitue détrempée! Et même si on préfère les salades sans laitue, l’essoreuse assèche également une foule de légumes, par exemple les pommes de terre et les courgettes râpées.

Le gaufrier

Une montagne de gaufres, c’est le couronnement d’un brunch parfait, non? Et on ne peut faire de gaufres sans… gaufrier. On pourra l’utiliser aussi pour des préparations salées, par exemple pour y cuire des galettes de pommes de terre ou encore une frittata.

La cuillère à biscuits

Très semblable à la cuillère à crème glacée, mais plus petite (on peut en fait utiliser l’une ou l’autre), elle est idéale pour mesurer la pâte à biscuits. La cuillère permet d’obtenir des biscuits de taille uniforme.

Le découpe-ananas

Les ananas sont plutôt difficiles à apprêter. Si on raffole de ce fruit parfumé, on voudra peut-être envisager l’achat d’un découpe-ananas. Cet ustensile n’a pas d’autre utilité, mais peut s’avérer un outil précieux.

L’éclateur de maïs

L’éclateur de maïs à air chaud est le moyen le plus santé, le plus économique et le plus simple de préparer du maïs soufflé à la maison. Les petits modèles se vendent à partir de 20 $, et le maïs à éclater ne coûte pas cher, surtout si on l’achète en vrac. Ce qui est super, c’est qu’on n’a pas besoin d’huile pour faire éclater le maïs à l’air chaud et qu’on peut choisir soi-même les assaisonnements. À servir avec un trait d’huile d’olive, un peu de levure alimentaire, du sel et du poivre.

Le tranche-coque

Pas toujours facile de retirer la calotte d’un œuf à la coque sans dégât. Sauf si l’on possède un tranche-coque! Grâce à son mécanisme à ressort, il trace une incision parfaite et bien propre autour de l’œuf. Pour ceux et celles qui aiment beaucoup les œufs.

Le pilon à purée

Cet ustensile ne sert pas uniquement à faire de la purée de pommes de terre. On le met aussi à profit pour réduire en purée d’autres légumes cuits (chou-fleur, pois et courge, par exemple), ou encore pour écraser des œufs durs qui seront utilisés comme garniture à sandwichs.

À lire aussi: Mijoteuse: comment la choisir

Impossible d'ajouter des commentaires.