Gastronomie

5 questions à Suzanne Liu

On cuisine la chef du restaurant Soy!

suzanne-liu-400

Grâce à Suzanne Liu, bien des Montréalais ont découvert que la cuisine asiatique qu’on sert ici pouvait être légère et délicate, très loin du fast-food chinois. C’était il y a une quinzaine d’années, quand la chef et son conjoint, Manny Cheng, ont ouvert Soy.

Depuis, leur sympathique resto ne désemplit pas, malgré un passage de la rue Saint-Denis au boulevard Saint-Laurent après un incendie. Suzanne avoue qu’elle ne peut modifier son menu sans que des habitués, déçus, protestent et déplorent de ne plus retrouver leur plat préféré. Certains viennent chez elle pour le poulet du général Tao, d’autres pour le canard aromatique à la sichuanaise ou encore pour le bœuf kalibi grillé à la coréenne.

Chinoise de Hong Kong, Suzanne puise avec finesse dans les épices, herbes et sauces des autres pays d’Orient. « Je peux par exemple utiliser pour le bœuf une marinade à base de saké plutôt que de sauce soya. Les cuisines asiatiques sont de la même famille. Y emprunter certains ingrédients ne dénature pas les plats. Pourquoi s’en priver si cela améliore le goût ? Et si, en plus, cela permet de réduire le sel ou le sucre ? »

Suzanne Liu nous donne 4 délicieuses recettes!

gingembre-6005 questions à Suzanne Liu

1 Ingrédient préféré ? Le gingembre ! J’en mets partout, quand c’est possible. De la soupe… aux mets sucrés. Cela ajoute beaucoup de fraîcheur. Pour nous, Asiatiques, le gingembre est synonyme d’énergie. Il est bon pour la santé et bon au goût.

2 Légume chouchou ? Le gai lan, ou brocoli chinois. Je l’apprête simplement, soit blanchi à l’eau salée puis garni d’un filet de sauce aux huîtres ou de sauce soya, soit sauté avec des tranches de gingembre.

3 Ustensile indispensable ? J’utilise souvent de très longues baguettes. Mais encore plus mes longues pinces en métal. Cet ustensile est comme une extension de mon bras.

4 Épicerie asiatique ? L’endroit où trouver tout ce qu’il faut : Marché C & T, à Brossard [8200, boul. Taschereau ; il existe une autre succursale au 12200, boul. Laurentien, à Montréal]

5 Question que les clients vous posent souvent… et votre réponse ? « Comment se fait-il que votre poisson n’est jamais trop cuit, que votre poulet est toujours juteux ? » Ma réponse : Il faut toujours retirer les ingrédients de la source de chaleur (four, wok ou autre) à 90 % de leur cuisson car celle-ci se poursuit une fois l’aliment dans l’assiette.

Suzanne Liu nous donne 4 délicieuses recettes!

litchis-600

« Les gens ne veulent pas éplucher les litchis, se désole Suzanne Liu.
Pourtant, ça vaut la peine. Il faut goûter les litchis frais, c’est délicieux
et assez différent de ceux en conserve. »