Gastronomie

Anne-Marie Withenshaw se met à table

Photo: Claudia Ficca

Photo: Claudia Ficca

Épicurienne, folle de bouffe italienne, l’animatrice de Guide restos Voir et coproductrice de Chuck’s Day Off, l’émission télé du chef Chuck Hughes, confesse ses penchants culinaires.

Coup de cœur gourmand: Le caramel à la fleur de sel de Première Moisson.

Le plat que vos proches vous redemandent ? Mes scones. Et mes baked gnocchi : je les fais bouillir un peu, puis je les mets au four avec de la sauce tomate maison, de la mozzarella fraîche ou du bocconcini, du basilic et de la crème. Et je suis très bonne dans le « semi-home made ». On a plein de bons artisans au Québec ! J’a­chète un ingrédient, par exemple les gnocchis, et je construis autour.

Comment animer une émission comme Guide restos Voir et garder la ligne ? À la fin de la dernière saison, j’avais pris 5 kilos ! Maintenant je fais attention à ce que je commande, je ne bois pas, sauf une gorgée pour goûter. Et je m’entraîne beaucoup.

Votre drink de prédilection ? Tout ce qui est vaguement amer et effervescent. Et je refuse rarement des bulles !

Son aliment réconfort : Le mac and cheese. Pour elle, il n’y a rien de mieux.

Sur une île déserte, vous avez droit à trois aliments. Lesquels ? Tomate, fromage, baguette.

Votre pire gaffe culinaire ? En fait, je cuisine des choses tellement simples que ça ne m’est jamais arrivé. Je reçois beaucoup, mais je ne fais pas de gros repas. Je suis plutôt du genre plateau de charcuteries, fromages, pain, desserts.

Bonnes adresses: ses restos préférés
À Montréal : Holder, dans le Vieux, pour les brunchs. Et Les Enfants Terribles, pour le côté bistro.
À Limoilou : le Hosaka-Ya, tenu par des Japonais trifluviens !
À New York : ABC Kitchen, parfait quand on est nombreux et qu’on veut manger tard. Et le Bar Pitti, pour de la vraie bonne bouffe italienne et… courir la chance d’apercevoir Beyoncé et Jay-Z sur le trottoir.
Sa boulangerie
Le Fournil, à Westmount, pour ses pains, ses croissants et, surtout, son pouding au pain et chocolat.

Votre livre de recettes préféré ?
Celui que j’ai reçu à Noël, The Smitten Kitchen Cookbook, de la blogueuse américaine Deb Perelman (Random House, 35 $). Et je suis en amour avec Ricardo, comme toutes les Québécoises.