Gastronomie

On a testé : l'atelier de préparation de La Guilde culinaire

Toujours à la course pour préparer le souper ? En suivant cet atelier, on relève l’exploit de préparer jusqu’à 12 menus pour quatre personnes en moins d’une heure trente !


 

Chaque soir, c’est la même histoire : on a quitté le boulot plus tard que prévu. Du coup, on manque à notre bonne intention de passer par l’épicerie, et nous voilà à contempler notre frigo vide, totalement en panne d’inspiration… On se dit alors qu’on aurait dû profiter de la fin de semaine pour faire provision de victuailles et mitonner de bons petits plats… mais il faisait si beau dehors ! Les chefs de La Guilde culinaire, à la fois boutique et école de cuisine située dans la Petite Italie, à Montréal, ont pensé à nous ! Chaque semaine, ils y offrent des ateliers de préparation permettant aux gourmets pressés de réaliser, en moins d’une heure trente, de 6 à 12 menus de quatre portions prêts à être congelés. Et, même si on n’a aucun talent de cuistot, on redécouvre le plaisir de cuisiner… d’autant plus qu’on est privé de corvée de vaisselle et d’épicerie ! On a testé l’atelier de préparation de La Guilde culinaire, et voici ce qu’on en pense :

Comment ça fonctionne ?

On s’inscrit tout d’abord sur le site Web de La Guilde culinaire, en sélectionnant la plage horaire qui nous convient le mieux et les menus qu’on désire préparer. Pour ma part, j’opte pour un dimanche midi, question de faire la grasse matinée et de pouvoir par la suite profiter de ma journée de congé. En mettant le pied dans la spacieuse cuisine de La Guilde culinaire, je dois avouer que la Martha Stewart en moi est verte de jalousie : ultra-moderne et parfaitement équipée, elle est digne d’un magazine de déco. On m’explique alors que chacune des stations de travail correspond à l’un des menus offerts ce mois-ci. Sans attendre, je me dirige vers l’une des stations afin de préparer le premier plat sur ma liste : un veau à la provençale. Suivant les instructions, je mélange dans un sac à glissière la sauce tomate, la crème, les olives et herbes de Provence, qui sont disposés devant moi. Impossible de faire une erreur de dosage : chaque ingrédient est associé à l’ustensile de mesure approprié. Et, si on a des doutes malgré les instructions hyper précises, on peut toujours demander conseil au chef qui est sur place. Moins de 10 minutes plus tard, je glisse dans un grand sac à glissière un sac avec le veau mariné, un autre avec la sauce et un dernier contenant du boulgour – du blé concassé délicieux en accompagnement. Ne reste plus qu’à y apposer l’étiquette où figurent les instructions de cuisson, et le tour est joué !


 

Ce qu’en pensent les adeptes ?

À côté de moi, Marie-Ève et Nicolas s’affairent aussi à la préparation de plats ; 10, au total, me spécifie le couple, qui suit les ateliers préparation depuis trois mois. « Nous n’aimons pas tellement cuisiner, et ça nous permet d’avoir des repas prêts à être décongelés lorsque nous sommes pressés », m’explique Marie-Ève. Le couple aime particulièrement que les menus changent chaque mois, ce qui lui permet de faire de belles découvertes culinaires. Un seul bémol : bien que les instructions soient fournies avec chaque menu, une fois dans notre cuisine, aucun chef n’est présent pour nous guider. « Si on n’a jamais fait de boulgour, on ne sait pas nécessairement quelle texture il doit avoir lorsqu’il est cuit », fait remarquer Nicolas. Il ajoute toutefois qu’on peut toujours demander des précisions, lors du prochain atelier.

Le verdict ?

Le soir même, j’invite trois copines à déguster l’une de mes créations : un filet laqué au miel et aux cinq épices, accompagné de nouilles asiatiques sautées aux légumes. Tandis que nous prenons l’apéro en papotant, je mets le filet de porc au four tel que l’indiquent les instructions, je fais bouillir l’eau pour les nouilles, puis je fais sauter la préparation de légumes. Trente minutes plus tard, nous dégustons un filet de porc délicieusement parfumé. Mes invitées sont impressionnées, et moi, je suis bien heureuse qu’il me reste une dernière portion pour mon lunch du lendemain !

Combien ça coûte ?

Le coût des menus varie de 22,40 $ à 29,40 $, ce qui revient à 5,60 $ jusqu’à 7,35 $ par portion. Puisqu’on doit préparer un minimum de six plats, il faut prévoir environ 150 $ et plus par atelier. Si on sélectionne plus de 10 menus, on obtient une remise de 10 $.