Trucs et conseils

Pâte à gâteau

« Peut-on préparer une pâte à gâteau la veille pour la faire cuire le lendemain ? »

Règle générale, la réponse est non, parce qu’aussitôt que certains ingrédients viennent en contact les uns avec les autres, des réactions chimiques se produisent et on doit alors mettre la pâte au four le plus rapidement possible pour profiter des effets de ces réactions. Notamment, le bicarbonate de sodium (ou soda à pâte), lorsqu’il entre en réaction avec un ingrédient acide (babeurre, compote de pomme, lait acidulé, etc.), provoque une libération de bioxyde de carbone, un gaz qui fait monter le gâteau. Si on tarde trop à cuire la pâte, le gaz aura le temps de s’échapper complètement et on perdra l’effet levant souhaité. Toutefois, pour prendre un peu d’avance, on peut très bien mesurer la plupart des ingrédients la veille et mélanger ensemble les ingrédients secs à l’exception des agents levants. Il existe des exceptions avec certaines pâtes à gâteaux qui ont intérêt à reposer au froid quelques heures avant de passer au four. C’est le cas du « financier », un gâteau fait d’une pâte composée de beurre fondu ; le refroidissement permet au gras de figer légèrement et de créer une texture unique par les espaces formés par le gras qui fond lors de la cuisson.

DÉPOSÉ SOUS: