Vins et cocktails

Enfin, la sève coule !

Deux vins qui font honneur aux traditionnels plats du temps des sucres.

cabane-sucre-vins-400

François Angers / Getty Images

J’adore aller à la cabane à sucre. On y fête la fonte des neiges, l’arrivée du printemps, et on célèbre un produit bien de chez nous.

cabane-vin-davenneEt si on ne peut se rendre religieusement à la cabane chaque année, on souligne le temps des sucres en préparant quelques plats typiques, qu’on partagera avec des amis par un beau samedi après-midi de printemps timide. Ce genre de repas appelle des vins passe-partout qui feront honneur au jambon et à la tourtière, tout en s’accordant avec la soupe aux pois, l’omelette au sirop d’érable, les crêpes, les fèves au lard, sans oublier les oreilles de crisse… Rien de moins !

Face à un tel défi, ma devise est « Un minimum de soucis pour un maximum de plaisir ». Pour équilibrer tout ce gras, on choisit un blanc sympa qui rafraîchira le palais : tel un chardonnay Clotilde Davenne, vif, aux arômes de citron et de coquillages.

Et un rouge réconfortant ayant un peu de corps afin de se marier au gras. Comme ce Dupéré Barrera, assemblage de syrah, de grenache et de mourvèdre, aux arômes d’épices et de cassis, produit par un duo franco-québécois dans l’arrière-pays de Nîmes.

cabane-vin-dupere1 Clotilde Davenne, Petit Chablis 2012, SAQ 11639441, 21,65 $

2 Dupéré Barrera, Costières-de-Nîmes 2011, SAQ 10936021, 18,90 $