Gourmand

Ça blogue au Globe

Hier soir, la belle communauté des foodies blogueurs(euses) était invitée au Restaurant Globe pour célébrer son nouveau chef Jean-Francois Baril, qui succède à la grande lignée des chefs de talent qui ont débuté leur carrière au Globe. Pour n’en nommer que quelques-uns, et non les moindre, Martin Picard (’93-’95)- Pied de Cochon, David McMillan (’95-2005) – Joe Beef, LiverPool, McKiernan, Chuck Huges (2001-2005) – Garde Manger et Emma Cardarelli (2003-2006) – LiverPool House.  



Le Chef Jean-François Baril © Restaurant Globe

Jean-Francois Baril arrive dans la 18ième année du célèbre restaurant, avec un menu créatif, teinté de belles inspirations du monde et d’un très heureux dosage d’épices, ses ingrédients préférés, et avec lesquels il travaille merveilleusement.

Par exemple, nous avons dégusté un délicieux tartare de boeuf, agrémenté de graines de pomme grenade, asclépiade et piment kurde. Des gnudi, qui sont des boules de ricotta mélangé avec zeste de citron et muscade, servies dans un parfait bouillon de porc, sauge, asperges et une touche d’oignons rouges. 



Gnudi, consommé, beurre noisette, sauge, asperges et oignon rouge ©Natalie Richard

 Voici la recette des Gnudi, courtoisie du Chef Jean-François Baril.

Gnudi

D’origine de la Toscane, on le compare à un dumpling italien si on veut bien. Très délicat et si vous aimez les gnocchi, alors faite place aux gnudi!

Commencer la préparation des gnudi 36 heures avant la cuisson.Vous devez égoutter la ricotta pendant 12 heures avant la préparation de la recette. Lorsque les petites boules de gnudi sont prêtes, elles doivent rester enfarinées pendant 24 heures avant de passer à la cuisson.

Ingrédients :

500g de ricotta (égoutté), 1 jaune d’oeuf battu, herbes fraîches: ciboulette et persil, noix de muscade fraîche, sel et poivre.

Garniture : Copeaux de Parmesan Reggiano et farine, afin d’y rouler les gnudi, avant de les faire reposer 24 heures.

Vous aurez besoin :

Un contenant avec un couvercle, une sauce tomate à votre goût, on peut aussi les servir avec un consommé. Une louche chinoise ou un écumoire afin de les retirer délicatement après la cuisson.

Préparation :

Bien mélanger tous les ingrédients sauf les copeaux de parmesan et la farine. Faire des petites boules. Dans le contenant verser la farine, déposer le gnudi et le rouler.Tous les gnudi reposerons dans ce contenant de farine, laissez-le entre ouvert.

Temps de pause : 24 heures au frigo

Cette petite pause permettra de former une petite croûte à l’extérieur du gnudi.

 

Cuisson :

Faire bouillir une abondante quantité d’eau salée. Bien tamiser les gnudi, les déposer peu à la fois dans l’eau bouillante et les faire cuire de 2 à 3 minutes. Égoutter délicatement et Disposer les gnudi séparément sur les assiettes. Couvrir de quelques louches de votre sauce tomate préférée, ou consommé.

Garnir de copeaux de Parmesan Reggiano. Bon appétit !

 



Boulettes de viande à la Pata Negra, pain grillé et beurre au persil ©Natalie Richard

En entrée, les boulettes de viande étaient particulièrement savoureuses.



Bout de côte de veau, pommes de terre, poireau grillé et sésame ©Natalie Richard

Nous avons partagé tout l’éventail des plats au nouveau menu du Globe, incluant du bar rayé en croûte de sel, une jambalaya de porc du Québec, chorizo, crevette de roche et piquillo, un magret de canard fondant dans la bouche, avec sa délicieuse garniture d’aubergine japonaise, dashi, prunes et feuille de moutarde, et mon préféré, les cavatelli avec porc braisé, trompettes de la mort, oeuf poché et truffe.

À ma table de blogueurs, @marianik1968, @mariasanz, @mrsmacchi, @philippefehmiu et Silvana de @montrealglobe… Merci pour la belle soirée!!!

À vendredi, je vous donne des suggestions de menu pour Pâques et une recette familiale ‘secrète’…