Gourmand

Découvrir Danny St-Pierre chez Jérôme Ferrer

Quelle occasion extraordinaire de découvrir le génie culinaire de Danny St-Pierre du Restaurant Auguste chez Jérôme Ferrer qui tenait la semaine dernière sa 3ième table d’honneur. J’ai été impressionnée par la  générosité du grand Chef, qui ouvrait sa cuisine à Danny St-Pierre, que les habitués de Europea ont pu découvrir, pour le plus grand plaisir de leurs papilles. Je vais laisser les images vous mettrent l’eau à la bouche et je parie que vous aurez envie, tout comme moi, de vous rendre à Sherbrooke, au resto de Danny, pour faire durer le plaisir…



Trempette d'asperge au chèvre frais, Tartare de truite des Bobines et Ris de veau croustillant, chou-fleur, citron ©Natalie Richard

Danny St-Pierre me confiait récemment, qu’ils avaient éliminé le saumon de leur menu, au profit de la truite arc-en-ciel  de la Pisciculture des Bobines, qui est parfaite pour leurs tartares. Je confirme que c’est un choix absolument réussi, le goût est encore meilleur que le saumon, en plus d’être un poisson de lac, et de la région. Délicieux! L’asperge était parfaite, les ris de veau fondaient dans la bouche et j’ai beaucoup aimé l’accord croustillant du chou-fleur citronné.



Pétoncle poêlé, tarte fine de boudin noir et céleri ©Natalie Richard

Inutile de vous dire que cette entrée de pétoncle rôti juste à point était divine…



Gnocchi au homard, tomates au beurre et gourganes ©Natalie Richard

Il faut savoir faire les gnocchi pour qu’ils soient aussi léger et fondant en bouche, un autre de mes préférés avec la pince de homard de saison.



Cuisse de lapin de Stanstead au cacao épicé, poêlée de betteraves, purée de fèves et Tartare de boeuf VSC aux canneberges sur pain grillé ©Natalie Richard

Ici, la sauce au cacao épicé était fascinante en bouche avec le lapin et quelle belle idée de servir une purée de fèves, pour changer des pommes de terre. Un tartare de boeuf, mais pas n’importe lequel, le boeuf certifié VSC – Viandes Sélectionnées des Cantons, est d’une qualité rare, nourri à l’herbe, sans antibiotiques ni hormones de croissance. L’accord avec la canneberge est trop exquise, une très belle variation du tartare traditionnel.

La dégustation était brillamment harmonisée des vins choisis par le chef sommelier d’Europea, Jean-Michel Cartier.

On m’a dit que Jérôme ferait sa prochaine Table d’honneur à la fin de l’été, je vous tiens au courant de qui sera son prochain chef invité. En attendant, je vous laisse avec le dessert de Danny, parfaitement de saison et tout à fait décadent, un pudding chômeur à la rhubarbe et faises crémeuses au whiskey.



Pudding chômeur à la rhubarbe, fraises crémeuses au whiskey©Natalie Richard