Gourmand

Éloge du lendemain de veille

Si vous prévoyez une grosse soirée bien arrosée pour célébrer la nouvelle année, je vous propose de mettre en réserve quelques-uns des ingrédients du livre de recettes de Jessica Barker et Rafaële Germain, Deux folles et un fouet. Leur odyssée culinaire offre de merveilleuses idées gourmandes et la bonne dose d’humour nécessaire pour palier à plusieurs situations inéluctables de la vie dont, l’urgent ‘besoin de gras’ des lendemains de veille.

Le livre consacre un chapitre complet à leurs recettes éprouvées des lendemains de veille, allant du Gatorade maison au Crapaud dans le trou, traduction littérale du Toad in the hole, recette transmise à Jessica par Papa Barker, qui donne aussi sa version du Gravy, élément essentiel du menu gueule de bois. Il y a aussi une recette que j’ai très hâte d’essayer car je la trouve absolument ‘capotante’, autant pour ses ingrédients que pour l’audace des auteures de l’avoir publiée, celle des Petites saucisses de Rosa Babin, qui se font avec de la sauce soya, du Coca-Cola, de la cassonade, de l’ail et… des saucisses à hot-dog! Qui a besoin d’une poutine après ça?



Deux folles et un fouet-Trécarré © Julien Faugère

Le chapitre inclu également des recettes plus santé et tout aussi efficaces, comme le merveilleux Bouillon de la joie et la splendide Salade lendemain de veille, avec laitue, oeuf poché et bacon.



© Natalie Richard

Pour ma part, je vais suivre l’adage communément appelé ‘le cheveux du chien qui t’a mordu’ – The Hair of The Dog… et commencerai la journée, comme je l’aurai terminée, avec des bulles. Mais selon la variante Prosecco Sporco, qui consiste à ajouter un trait de Campari à sa coupe de Prosecco.

Quel sera votre cocktail du jour de l’an cette année, avant le classique champagne de minuit?