Gourmand

La Route de l'Érable

Nous sommes partis vers Québec, sur La Route de l’Érable, en pleine tempête. La route était grise, et le ciel hésitant, nous envoyait tantôt de la pluie, tantôt de la neige. Mais à notre arrivée à l’Auberge St-Antoine, le soleil était là, en la présence de Philippe Mollé et de son chef invité comme Ambassadeur de l’Érable 2011, Stéphan Bernhard, chef étoilé Michelin, propriétaire du Restaurant Le Jardin de France, à Baden Baden, en Allemagne.
 



Philippe Mollé et Stéphan Bernhard ©Natalie Richard

Après les formalités d’usage, nous avons eu le plaisir de déguster de délicieux hors d’oeuvres et cocktails à base d’érable. Mon coup de coeur le Kir panaché que l’on prépare comme un kir, avec un vin mousseux mais au lieu de l’habituelle crème de cassis, ajoutez ½ oz de Chambord et ¼ oz de sirop d’érable et une cerise à l’eau de vie. À la dernière minute, ajoutez des flocons d’érable qui donne l’effet d’une poudre magique effervescente. Et quel délice! À essayer pour célébrer le début du temps des sucres!

 Un autre cocktail vraiment original et sans alcool, le Thé blanc à l’érable, qui se fait avec 4 oz de thé blanc, ¼ oz de jus de citron, 1 oz de sirop d’érable et ¾ oz de jus de litchie. On rempli ensuite avec un peu d’eau d’érable. On le sert dans un verre givré avec du sirop et des flocons d’érable, décoré d’un litchie. Spectaculaire!



Thé blanc à l'érable © Philippe Casgrain

Le menu, créé par Stéphan Bernhard à partir des produits de l’érable, était des plus impressionnants comme on peut le constater par cette entrée de carpaccio de pétoncles, avec homard et artichauts.



Salpicon de homard au piment d’Espelette et pommes, carpaccio de noix de Saint-Jacques, fleur de sel et flocons d’érable, artichauts poivrade en vinaigrette © Philippe Casgrain

Le produit qui m’a le plus séduit est le Vinaigre d’érable Aigre-doux que j’ai goûté dans un beurre blanc qui accompagnait le filet de truite qui fondait littéralement dans la bouche. Le producteur André Pollender, me racontait qu’il avait développé ce produit originalement pour la Bourgogne, en 2000. Une très belle découverte! Si vous le souhaitez, je peux vous envoyer les recettes du grandiose menu de la Fête de l’Érable, sur demande.

Ce que la Fédération des producteurs acéricoles du Québec fait pour faire connaître cette grande richesse de notre terroir à travers le monde est formidable. En collaboration avec les créatifs de la Route de l’Érable à travers le Québec, le sirop d’érable traverse nos frontières, en tant que produit d’exception, au même titre que la truffe, la fleur de sel et le vin de glace. Bravo!

En terminant, je vous présente le nouveau chef exécutif du Panache, Jean-François Bédard, qui succède avec brio à François Blais. Merci chef, à vous et à toute votre équipe pour un super accueil!  



Jean-François Bédard © Le Panache

La saison de l’érable est commencée!!! Profitez-en!

À Montréal, on a même droit à une CABANE urbaine, avec cette année, la talentueuses équipe du restautant les 400 coups. Elle est ouverte jusqu’au 15 avril, du mercredi au samedi 18h, et le dimanche 11h30. Tous les détails la semaine prochaine sur chatelaine.com

Je vous parlerai aussi du concours des meilleures recettes de l’érable. En attendant, pour rendre hommage à cette magnifique tradition de chez nous, racontez-moi vos meilleurs souvenirs du temps des sucres… J’ai hâte de vous lire ce week-end!  

Note : nous avons eu l’honneur d’une belle délégation japonaise à la Fête de l’Érable hier soir, plusieurs d’entre eux ne pourront pas rentrer chez eux comme prévu, toutes mes prières sont avec eux, leurs familles et les habitants du Japon.