Gourmand

L'or liquide du Niagara

Pendant les 24 heures que j’ai passé dans la péninsule du Niagara à visiter les vignobles et goûter leurs vins de glace, j’ai réalisé que j’en connaissais très peu sur le sujet et que mon souvenir d’un vin liquoreux sucré avec peu de nuances et duquel j’étais vite saturée, était vraiment ‘passé date’. J’ai dégusté les plus douces et les plus subtiles cuvées, autant dans le blanc que le rouge, et même le pétillant. Je comprends maintenant qu’on qualifie le vin de glace d’or liquide, et ce n’est pas juste à cause du prix…



Natalie Richard avec Karl Kaiser, fondateur d'Inniskilin et inventeur du vin de glace © Jennifer Merrick

 L’industrie du vin de glace du Niagara a explosé dans les dernières années et aujourd’hui, presque tous les vignobles de la région produisent leur vin de glace qui ont chacun leur goût et leurs particularités. On en trouve de plusieurs teintes, dans divers degrés d’acidité et de sucre. Mais en 1984, l’année où le vigneron Karl Kaiser présentait pour la première fois sa cuvée de vin fabriqué avec des raisins gelés sur la vigne et cueillis à  -8 degrés, le marché était très différent. M.Kaiser me confiait qu’au début, son invention n’était pas du tout populaire. C’est seulement après qu’Inniskilin ait gagné à Bordeaux en 1991, que le vin de glace a été reconnu, et ce, mondialement.



© Niagaraicewinefestival.com

Pendant le Festival du vin de glace, les vignobles organisent des activités spéciales incluant des dégustations parfois étonnantes, toutes à base de vin de glace. On peut par exemple, les pieds dans la neige, faire griller des guimauves au vin de glace sur un feu de bois, tout en dégustant un verre de vin de glace, fait à partir de raisins Vidal. À un autre endroit, on vous invite à goûter ‘les baisers Eskimo’, de petites coupes de chocolat Belge remplies de vin de glace rouge, fabriqué avec du cabernet franc. Dans certains vignobles, on organise des Bbq composés de grillades selon le thème, que l’on déguste al fresco et toujours en accord avec un vin de glace.



Inniskilin © niagaraicewinefestival.com

Chez Inniskilin, l’ambiance est spectaculaire et les dégustations se font dans un décor de glace. Cette année, on  présente un accord vin de glace et tarte au chèvre, poires du Niagara et noisettes grillées. La maison organise aussi une tournée du vignoble avec dégustation de différentes variétés de vins de glace à chaque station, en débutant avec un vin de glace pétillant, le plus récent produit de la gamme, initié il y a cinq ans.



Klaus W.Reif © Reif Estate Winery

Chez Reif Estate, l’expérience à la fois délicieuse et éducative, avec une suite d’accords qui nous permet de découvrir quel vin de glace s’harmonisera avec un potage à la courge musquée, une terrine de canard, du fromage bleu et du chocolat. Les combinaisons sont surprenantes en bouche et très bien réussies.



Dégustation de vins de glace au Reif Estate © Natalie Richard

Ces passionnés du vin ont même fabriqué cette année des raisins secs gourmet, à partir d’une variété locale de raisins sans pépin, les Sovereing Coronation. Rien à voir avec la variété que l’on achète en magasin, ce produit, en fabrication limitée, est en vente à la boutique du vignoble, en plus d’être envoyé à quelques chefs torontois, qui le réclament.



Flat Rock Cellars © Natalie Richard

 À Twenty Valley, j’ai visité Flat Rock Cellars Un vignoble appartenant à un  jeune passionné du vin qui n’a pas peur de repousser les limites du connu. Leurs produits sont uniques. Avec son vigneron, originaire de la Nouvelle Zélande, il a développé un vin blanc, fait avec du Pinot noir. Le truc est qu’à l’extraction, ils ne laissent pas le jus entrer en contact avec la peau du raisin, qui lui confère sa couleur. C’est la première fois que je goûtais un vin blanc fait de pinot noir et je dois avouer que c’était très réussi. Leur vin de glace aussi est délicieux, un peu plus fort en alcool, et beaucoup moins sucré que la moyenne. Leurs produits ne sont pas distribués au Québec pour l’instant mais pourrait l’être dans la prochaine année.



Vice © Steve Ciccolini

Une autre nouveauté élaborée à partir de vin de glace, Vice est un martini fabriqué avec de la vodka canadienne et du vin de glace.

Les festivités se poursuivent pendant les deux prochains week-ends de janvier et le prix pour la majorité des dégustations est fixé à $10. On peut également se procurer un passeport découverte incluant 6 dégustations pour $30. Pour s’y rendre facilement, le train de Via Rail offre un service quotidien vers Niagara Falls, avec escale à Toronto.



La coupe du record Guiness remplie de 27,5 litres de vin de glace © Natalie Richard

Le vin de glace du Niagara remporte un record Guinness

Le célèbre vin de glace du Niagara fera désormais parti des records Guinness. En effet, les organisateurs du festival ont rempli, le 14 janvier dernier, une flûte géante d’un total de 27,5 litres de vin de glace. Pour se faire, trente-huit producteurs de la région, ont versé chacun deux bouteilles de leur précieux liquide dans la coupe, ingénieusement créée par Riedel, spécialement pour l’occasion. 

Du côté du Québec…

Pour une troisième année, les week-ends du 22 et 29 janvier, ainsi que celui du 6 février, la Route des vins de Brome-Missisquoi propose plusieurs activités de dégustation autour du thème des vins de glace et des vendanges tardives. Ainsi, dans les restaurants et auberges participants, on pourra découvrir des mariages mets et vins de glace, vivre des expériences sensorielles guidées par des sommeliers professionnels, manger en compagnie de vignerons de la région, en plus de participer à diverses dégustations, comme par exemple, celles de l’Auberge des Appalaches et l’Auberge West Brome, qui serviront un menu spécial de 5 et 7 services, alternant vin de glace et vin blanc. Bien-sûr, les réservations sont recommandées.

C’est une très belle façon d’apprécier l’hiver!