Gourmand

Où luncher au centre-ville?

Je ne sais pas si vous êtes comme moi, mais je ne sais jamais où aller luncher quand je suis au centre-ville de Montréal. « Dans le temps, ce n’était pas compliqué« , me raconte ma mère, « quand on allait magasiner « dans l’ouest« , on allait manger chez Dunn’s ». Ou au 9ième étage du magasin Eaton, ça je m’en souviens. Superbe restaurant art déco classé monument historique en 2000.



Eaton 9ième étage © Héritage Montréal

Maintenant, il y a le Birks Café pour l’ambiance grand classique historique et dans un style complètement différent, la Taverne Square Dominion .Construite en 1927, dans l’effervescence des années folles, elle a conservé son charme d’antan, qui se reflète aussi dans son menu de style ‘pub anglais’ réinventé. 

Où allez-vous manger quand vous allez magasiner avec votre maman? Ou avec votre meilleure amie? J’aimerais vos adresses, et pas seulement à Montréal…

Avec mon amie Annie, on va au moins une fois par saison au Café Holt,  manger une tartine et leurs fabuleux chips maison à l’huile de truffe… Une de mes gourmandise préférée, avec un verre de vin blanc! L’autre jour, le chef Nicolas nous a annoncé qu’il travaillait avec beaucoup de plaisir et la passion qu’on lui connaît, sur un nouveau menu. J’ai bien hâte de le découvrir! Mais ne touchez pas à nos chips, on lui a dit! On va voir ça avec le printemps…



Café Holt © holtrenfrew.com

Autrement, j’aime bien la pizza de Anton & James, un autre endroit que m’a fait découvrir Annie. Sinon, dans la gamme des incontournables, il y a le Ferreira, dont on ne se tanne jamais, et le Laurie Raphaël qui est fantastique le midi quand on a envie de se gâter.

Le nouveau venu s’appelle Fu.shi : cuisine créative- fusion entre la cuisine japonaise et française. On y trouve entre autre des sushis flambés au Grand Marnier… très intéressant comme fusion, un coup de coeur! Le décor du designer montréalais Jean-Pierre Viau est superbe, agrémenté des céramiques de Pascale Girardin qui signe aussi plusieurs de leurs assiettes.  À l’heure de l’apéro, ils offrent plusieurs choix de tapas de style japonais, à la manière des Isakayas.

Je ne peux pas mentionner le mot japonais sans avoir une boule de tristesse dans la gorge… célébrons à notre façon leur superbe culture et surtout aidons-les et prions pour eux!



Fu.shi

Une autre belle tradition: ce week-end, le centre-ville de Montréal célébre les Irlandais, avec le grand défilé de la St-Patrick, qui se déroule à chaque année sans interruption depuis 1824. C’est le plus ancien et le plus important après New-York, en Amérique bien-sûr.

Pendant ce temps, j’arriverai en Italie, après un long transit à Munich. Je vais bien-sûr tout vous raconter dans mon blogue de lundi, surtout les détails des escales gourmandes rencontrées en chemin!

Bon week-end, j’ai hâte de vous lire!