Soupe aigre-douce

Cet article n'a pas encore été évalué.

Soupe aigre-douce

Photo: Sarah Scott

Un équilibre parfait entre les goûts sucré (l’ananas), salé (la sauce de poisson) et acide (la pâte de tamarin).


Préparation

Photo: Sarah Scott

Préparation: 40 minutes
Cuisson: 15 minutes
Attente: 15 minutes
Donne 4 à 6 portions

Ingrédients

  • 2 3/4 oz (75 g) de pâte de tamarin
  • 3/4 tasse (180 ml) d’eau bouillante
  • 6 tasses (1,5 litre) d’eau
  • 3 c. à soupe (45 ml) de sauce de poisson
  • 1 1/4 lb (600 g) de darnes de tilapia (ou d’un autre poisson à chair ferme)
  • 1 quartier d’ananas frais
  • 8 à 10 okras frais, coupés en tranches
  • 1 tige de taro, pelée et coupée en tranches
  • 2 tomates rouges, coupées en quartiers
  • 1 1/2 tasse (375 ml) de fèves germées
  • 1 bouquet d’herbe à paddy, hachée grossièrement
  • 1 bouquet de coriandre longue, hachée grossièrement
  • Oignon ou ail frit (du commerce), au goût
  • Piment oiseau, au goût
  • Sauce de poisson non diluée, au goût

Préparation

  1. Mettre la pâte de tamarin dans un bol et couvrir d’eau bouillante.
  2. Laisser reposer pendant 15 minutes.
  3. Verser l’eau dans un faitout, ajouter 3 cuillères à soupe (45 ml) de sauce de poisson.
  4. Passer la pâte de tamarin et son eau de trempage à travers un tamis déposé sur le faitout et, à l’aide d’une cuillère de bois, travailler la pâte de façon à en extraire le maximum de pulpe. Jeter les noyaux et les fibres résiduelles.
  5. Bien remuer et porter à ébullition.
  6. Déposer les darnes dans le bouillon et cuire pendant 5 minutes. Retirer et réserver.
  7. Couper le quartier d’ananas en 2 dans  le sens de la longueur et détailler chaque morceau en tranches de 1,5 cm (1/2 po).
  8. Incorporer l’ananas et les okras au bouillon et porter à ébullition.
  9. Ajouter les tranches de taro et les tomates, saler légèrement, poivrer généreusement et poursuivre la cuisson
    pendant 2 minutes.
  10. Remettre les darnes, ajouter les fèves germées et les fines herbes, donner un bouillon et retirer du feu. Servir bien chaud, saupoudré d’oignon ou d’ail frit et accompagné d’un ramequin de sauce de poisson et de piment oiseau pour y tremper des bouchées de poisson.

À lire aussi: Cuisiner avec Kim Thúy et sa famille