Santé

5 trucs pour manger moins de viande sans se compliquer la vie

Autour de moi, bien des gens cherchent à réduire leur consommation de viande. Mettre en œuvre un tel changement alimentaire n’est pas toujours aisé. Pour maximiser ses chances de réussite, voici cinq astuces à mettre en pratique au quotidien.

1- On y va mollo

D’abord, on réduit la part de viande dans son assiette pour y mettre davantage de légumes et de grains entiers. Pourquoi ne pas commencer par remplacer la moitié du porc ou du bœuf d’une de nos recettes préférées par des lentilles, de la protéine végétale texturée ou du tofu émietté?

2- On débute par un repas… ou deux

Inutile de passer de carnivore à végétalien en une seule nuit! Pour réussir à changer une habitude, mieux vaut y aller par petites doses: c’est une bonne façon d’apprivoiser de nouveaux aliments. Opter pour un repas végé ou deux par semaine et augmenter peu à peu vers l’objectif souhaité.

3- On détermine ses motivations

Envie de faire un virage végé? On réfléchit d’abord à ses motivations profondes. Elles peuvent être nombreuses: sauver la planète, améliorer sa santé, respecter les animaux, varier son alimentation… Plus les raisons nous tiennent à cœur, plus on aura de facilité à effectuer le changement.

4- On n’hésite pas à explorer

Les préjugés face à l’alimentation végétarienne ont la vie dure. «La bouffe végé, ça ne goûte rien» ou encore «Je vais toujours avoir faim!» Et si nous prenions la peine d’observer, de comprendre et d’analyser nos hésitations? Diminuer sa consommation de viande peut aussi être synonyme de découverte et de plaisir. Chacun fait le bout de chemin qui lui convient. Ça n’a pas à être tout ou rien!

5- On se crée un nouveau répertoire culinaire

Soyons réaliste. Changer sa façon de manger implique qu’on aura besoin de plus de temps pour cuisiner. On débute donc en choisissant des plats qui ne sont pas trop longs à préparer. Une bonne casserole de sauce à spaghetti ou de chili végé constitue un excellent point de départ. Certains de nos amis végétariens seraient certainement heureux de partager leurs recettes coups de cœur avec nous. C’est le moment de faire place à un peu de nouveauté!

 

Annie Ferland est nutritionniste et docteure en pharmacie. Elle a créé sciencefourchette.com