Couple et sexualité

Allaitement et érotisme

« Pendant la période où j’ai allaité mon premier enfant, mes seins ont perdu leur fonction érotique pour mon conjoint comme pour moi. Étant de nouveau enceinte, je me demande comment faire pour préserver cet aspect de ma sexualité. »

Il est assez fréquent que des femmes aient de la difficulté à départager la fonction maternelle de la fonction érotique de leurs seins. Certains hommes peuvent eux aussi éprouver un malaise, même si les seins sont alors à leur plus beau, étant arrondis et gonflés. Cela peut s’expliquer par l’écoulement de lait qui survient parfois au moment de l’orgasme.

Allaiter un bébé est une expérience très agréable, d’un point de vue psychologique mais également sur le plan sensuel. Certaines femmes éprouvent un plaisir si complet – il peut même déclencher un orgasme – qu’elles n’ont plus envie d’avoir de relations sexuelles pendant qu’elles allaitent.

Plus une femme se sent bien dans son corps, plus elle a de la facilité à vivre pleinement son rôle de mère sans négliger sa vie amoureuse. L’important, c’est de viser l’équilibre. On ne doit pas oublier le (ou la) partenaire au cours de la période d’allaitement, même avant la reprise des relations sexuelles.

Si le conjoint est à l’aise avec le sein nourricier, cela facilite les choses. Habituellement, ce type de partenaire apprécie les vertus érotiques des seins gonflés et fermes de sa conjointe qui allaite, tout comme il l’a probablement trouvée attirante avec son ventre rond au cours de la grossesse. Si l’homme ressent une certaine gêne devant le sein nourricier, cela n’est pas forcément attribuable à un manque de maturité de sa part. Plusieurs peuvent, par exemple, trouver un aspect vaguement incestueux au fait de mettre leur bouche là où le bébé a mis la sienne.

Pour vous aider, votre conjoint et vous, à mieux faire la distinction entre les deux fonctions du sein, je vous conseille de vous laver tout juste après l’allaitement de manière à éliminer le goût du lait et l’odeur du bébé. Dans les instants de rapprochement avec votre conjoint, troquez votre soutien-gorge d’allaitement contre des dessous aguichants. Vous pourriez aussi suggérer à votre partenaire de caresser le reste du sein plutôt que l’aréole et le mamelon.

Cela doit être clair dans votre esprit : lorsque vous allaitez votre enfant, votre sein a pour fonction de calmer sa faim, mais perd ce rôle auprès de votre amoureux.

Propos recueillis par Véronique Robert

France Dubé est sexologue clinicienne et psychothérapeute à Gatineau et à la Petite-Nation.