Couple et sexualité

Tête-à-tête : 5 erreurs à éviter

Les rendez-vous galants peuvent être aussi stressants que les entrevues d’embauche…


 

On a toutes connu des ratés, dans le cadre d’une opération séduction. Pour aider Cupidon à se mettre à l’œuvre, voici des erreurs à éviter, selon Teesha Morgan, sexologue.

1. Avoir l’air dépendante et désespérée

La première erreur pourrait s’imposer comme une évidence, mais le problème est que, souvent, on ne réalise pas qu’on donne l’impression d’être un cas désespéré… jusqu’à ce que quelqu’un nous le fasse remarquer! L’idée est d’éviter d’aller trop loin, trop rapidement. Ceci ne se reflète pas toujours verbalement et peut se manifester à un nouveau partenaire de différentes façons : votre sexualité ; le temps, l’énergie et l’attention que vous lui consacrez ; le fait de laisser planer un sentiment d’urgence, de forcer le lien amoureux, de tenter de plaire démesurément…

2. Ne pas avoir ses propres opinions

Lors des premières rencontres, on veut évidemment éviter les conflits majeurs, puis paraître flexible et conciliante. Mais quand on n’arrive même pas à répondre à une question aussi simple que « Où aimerais-tu aller souper? » sans un « À ta discrétion… », on fait alors preuve d’une complaisance excessive, on donne l’impression d’essayer de plaire outre mesure ou, pire – d’être un peu simplette. Donc, soyez vous-même et ayez le courage de vos opinions, car rien n’est plus séduisant qu’une personne qui a la capacité d’exprimer avec confiance ses propres pensées.

3. Parler des anciennes relations

S’il peut être important de parler du passé, lors des premiers rendez-vous, vaut mieux laisser votre ex à la maison. Rabâcher des histoires d’horreur à propos de la vie amoureuse peut engendrer un sentiment de colère et évoquer des problèmes non résolus, donnant ainsi l’impression que vous êtes amère – et l’amertume, ça ne sourit à personne. Ou vous aurez l’air de souffrir de blessures qui n’ont jamais cicatrisé et d’éprouver encore des sentiments pour votre ancien partenaire, vous affublant ainsi de l’étiquette « elle n’a pas encore fait une croix sur son ex ».

4. Monopoliser toute l’attention

Il est normal de chercher à mettre en valeur ses atouts et à attirer l’attention sur ses belles qualités, physiquement et mentalement. Toutefois, être un livre ouvert et se lancer dans un monologue interminable est une combinaison fatale. Choisissez un seul atout physique à faire valoir, lors de chaque rencontre, et restez aux aguets pour voir qui intervient le plus, dans la conversation, ou qui vante ses mérites. L’attrait qu’une personne à l’écoute exerce est hautement sous-estimé! Le radotage causé par la nervosité, les histoires longues à n’en plus finir, la vantardise et le fait de partager trop de détails personnels ne font pas que monopoliser la discussion – ils vous empêchent de bien connaître l’homme que vous fréquentez. Laissez-le tenir au moins la moitié de la conversation ; de cette façon, vous pourrez jauger afin de déterminer si ça clique réellement entre vous.   

5. Tout laisser tomber pour lui

Si on annule constamment ses plans et qu’on modifie son horaire pour l’adapter au sien, on démontre qu’on est une personne dépendante, trop flexible, et qui se laisse utiliser comme un paillasson. S’il peut faire des plans de dernière minute avec vous, à 22 heures, un samedi soir, vous êtes peut-être trop disponible. Dans le cas où, en début de relation, vous annulez vos soirées entre copines, changez votre horaire d’exercice et réorganisez votre travail en fonction de ses besoins, alors là, vous vous attirez de sérieux ennuis. Soit il prendra ses jambes à son cou, soit il tournera à son avantage le fait de réaliser que sa vie est déjà plus importante que la vôtre.

Il est primordial de poursuivre les activités que vous pratiquiez antérieurement, car rien n’est plus attrayant qu’une personne confiante, affairée et heureuse. Après tout, vous vous sentirez déjà épanouie, lorsque vous partirez à la conquête de la perle rare pour enrichir et partager votre vie, plutôt que de chercher à rencontrer quelqu’un avant d’avoir véritablement commencé à vivre.