Santé

La vérité fait moins mal qu'on le croit

Un petit mensonge, juste pour éviter un conflit? Ce n’est peut-être pas nécessaire.

Photo: Rawpixel/Unsplash

Qui n’a jamais inventé un mensonge pour éviter un conflit ou un malaise? Le plus souvent, on prend ce détour parce qu’on craint la réaction de l’autre, mais la vérité serait en fait meilleure à dire qu’on le pense. Pour le prouver, des chercheurs de l’École de commerce de l’Université de Chicago ont demandé aux participants de leur étude de ne dire que la vérité aux personnes de leur entourage pendant trois jours. Dans une autre expérience, réalisée en laboratoire, ces derniers devaient ouvertement faire part à un proche de commentaires négatifs. Chaque fois, leurs appréhensions ne se sont pas vérifiées et leurs propos ont été mieux reçus qu’ils l’auraient cru. On n’aurait donc rien à perdre à parler avec son cœur!

Source : Journal of Experimental Psychology : General

À lire aussi: Les câlins, c’est bon pour la santé

Restons connectées

Recevez chaque jour de la semaine des contenus utiles et pertinents : des recettes délicieuses, des articles astucieux portant sur la vie pratique, des reportages fouillés sur les enjeux qui touchent les femmes. Le tout livré dans votre boîte courriel à la première heure !