Santé

Le sexe peut-il aider à se débarrasser d’un mal de tête?

Des études montrent que le sexe pourrait aider à soulager les maux de tête!

Photo: iStock

Photo: iStock

Ce serait la fin du fameux prétexte « Pas ce soir, chéri, j’ai mal à la tête. » Une étude réalisée en 2013 par des neurologues européens suggère que l’activité sexuelle est un traitement efficace pour soulager en partie (ou complètement) la douleur des maux de tête. Des chercheurs de l’université de Münster en Allemagne ont interrogé 1 000 personnes souffrant de maux de tête et de migraines chroniques et leur ont demandé de répondre à un questionnaire sur leur activité sexuelle et leurs maux de tête.

Les chercheurs ont découvert que plus de la moitié de ceux qui ont eu des rapports sexuels alors qu’ils souffraient d’une migraine ont ensuite ressenti un soulagement important de leurs symptômes.

Pourquoi le sexe serait un remède naturel

Les chercheurs allemands avancent que le sexe est une bonne façon de se débarrasser d’un mal de tête parce qu’il déclenche la sécrétion d’endorphines, l’hormone du bonheur.

« C’est une réaction physiologique normale », affirme le Dr Stefan Evers, l’un des principaux auteurs de l’étude. « En plus de créer un sentiment de bonheur et de satisfaction, une diminution de la sensibilité à la douleur serait un autre des heureux effets secondaires de cette réaction naturelle qui survient pendant l’activité sexuelle. » (L’exercice physique en général libère aussi de l’endorphine.)

L’inconvénient? Bien que le sexe soit bénéfique en cas de maux de tête, ce n’est pas une panacée. Ce ne sont pas tous ceux qui souffrent de maux de tête qui ont rapporté un soulagement après le coït grâce à la libération d’endorphines. Un tiers des participants à l’étude ont même ressenti une aggravation des symptômes. De plus, la diminution de la douleur ressentie serait plus importante pour les hommes que pour les femmes.

« Les personnes dont les maux de tête se sont aggravés pendant les relations sexuelles doivent soulager la douleur autrement. D’autres méthodes naturelles peuvent aider, comme la méditation et les exercices de respiration abdominale, de même que les thérapies comportementales cognitives », dit la Dre Ana Cartagena, neurologue et spécialiste des maux de tête au London Health Sciences Centre de London, en Ontario.

« Les personnes souffrant de maux de tête devraient aussi se tourner vers une approche préventive des migraines, suggère la Dre Cartagena. Porter une attention particulière à l’hydratation, avoir des heures de sommeil et de repas régulières, et faire de l’exercice fréquemment. »