Santé

Les vertus du CBD… et les risques associés

Des biscuits au CBD? C’est alléchant, mais il est sage de bien se renseigner avant de les consommer.

Depuis octobre 2019, un règlement fédéral autorise les agences provinciales à vendre des produits comestibles contenant du cannabis. Au Québec, la Société québécoise du cannabis (SQDC) a ouvert la porte à certains produits comestibles, mais elle interdit la vente de tous ceux qui constituent «une friandise, une confiserie, un dessert, du chocolat ou tout autre produit attrayant pour les mineurs». Cependant, rien n’empêche les citoyens d’ajouter à leurs propres recettes du cannabidiol, communément appelé CBD, composant non psychotrope du cannabis. Selon les experts en santé et bien-être, le CBD, grâce à ses propriétés thérapeutiques, peut venir en aide aux personnes souffrant d’anxiété, de dépression, d’insomnie et d’une foule d’autres maux.

Nous avons concocté une recette de biscuits au CBD pour soulager l’anxiété. Le CBD y est facultatif et, sans celui-ci, les ingrédients nutritifs des biscuits nous procureront tout de même la sensation de nous éclater… de santé!

Mais avant de consommer des produits du cannabis, il est important de savoir certaines choses.

La différence entre CBD et THC

Le cannabidiol (ou CBD) est l’une des deux principales substances que l’on trouve dans le cannabis. L’autre, le tétrahydrocannabinol (ou THC) est le principal composant psychoactif du cannabis. C’est lui qui procure la sensation d’euphorie qui affecte les facultés et qui est en général associée à la consommation de cannabis. Le CBD, quant à lui, est dépourvu d’effets psychoactifs, mais il possède des effets relaxants pouvant réduire le stress.

Les risques

Il est préférable de discuter avec son médecin avant d’utiliser du CBD ou du THC pour la première fois, car tous deux peuvent interagir de manière négative avec certains médicaments. De plus, n’oublions pas que les allégations de plusieurs producteurs de cannabis ne s’appuient en général sur aucune preuve scientifique. Conduire une automobile ou un vélo, ou bien manœuvrer de la machinerie lourde, après avoir consommé du cannabis est donc une très mauvaise idée – à proscrire absolument. À éviter, également: combiner consommation de cannabis et consommation d’alcool ou d’autres substances qui réduisent également la vigilance (y compris les sédatifs), car cela augmente le risque de blessure ou d’accident.

Faire preuve de rigueur quand on cuisine avec des produits du cannabis

Les huiles et les teintures de cannabis sont proposées en différents dosages. Pour calculer de façon précise la quantité requise pour une recette, vérifier sur le flacon la concentration en milligrammes de CBD par millilitre du produit – cette quantité peut varier entre 1 et 5 mg, selon la marque. Les entreprises autorisées à produire de l’huile de cannabis ont l’obligation de faire tester et analyser leurs produits et d’indiquer leur teneur en CBD et en THC sur l’étiquette.

Bien doser les quantités

Plusieurs facteurs peuvent faire varier les effets du cannabis sur chacun, dont la variété de cannabis, le métabolisme, le niveau d’expérience et de tolérance de la personne, et même ce qu’elle mangé dans l’heure précédente. Pour les débutants, la meilleure méthode consiste à commencer par une faible dose (la SQDC conseille 2,5 mg ou moins) et à ne pas en consommer davantage en attendant l’apparition des effets, qui peuvent parfois mettre 2 à 3 heures avant d’être ressentis. On augmentera légèrement la dose la fois suivante (il est recommandé d’espacer les consommations d’au moins 24 heures), en ajoutant progressivement 0,5 mg de CBD chaque fois. Cette méthode permet de trouver la quantité qui nous convient le mieux. La même façon de procéder s’applique au THC.

L’effet du THC est trop fort? Ayons du CBD sous la main

Si l’on pense avoir consommé une trop grande quantité de THC, l’huile de CBD peut atténuer ses effets anxiogènes potentiels. Une bonne règle de base consiste à prendre la même quantité de CBD que celle de THC ingérée. Déposer les gouttes d’huile de CBD sous la langue et laisser agir de 1 à 2 minutes (le plus longtemps, le mieux). L’huile est absorbée par les tissus sublinguaux, jusque dans la circulation sanguine.

DÉPOSÉ SOUS: