Nutrition

Quels suppléments choisir ?

Vous avez traité récemment des carences en fer, fréquentes chez les femmes. Conseillez-vous les suppléments de fer ou les suppléments de minéraux en général ?

M Larouche S’il importe de consommer suffisamment de fer, en prendre trop peut avoir des effets indésirables. Certains sont bénins (comme la constipation), mais d’autres, plus sérieux – notamment la hausse des risques de maladies cardiovasculaires (trop de fer augmente le taux de mauvais cholestérol) et de cancer (à cause de son effet oxydant).

Ne prenez pas de suppléments de fer sans d’abord consulter un médecin ou un nutritionniste. S’ils s’avèrent utiles dans votre cas, veillez à respecter la posologie appropriée à votre âge. Les besoins en fer sont nettement plus importants chez la femme en âge de procréer que chez la femme ménopausée, dont la consommation quotidienne devrait provenir principalement des aliments, à moins de raisons médicales particulières. Les suppléments destinés aux personnes de 50 ans et plus contiennent très peu ou pas du tout de fer.

CUIVRE MANGANÈSE

· Pain et céréales de grains entiers
· Mollusques
· Noix
· Abats
· Légumineuses
· Volaille
· Légumes verts feuillus

· Pain et céréales de grains entiers
· Son de blé
· Thé
· Noix
· Raisins, bleuets
· Légumineuses
· Épinards
· Ananas

Cuivre et manganèse
On pense tout de suite à une carence en fer quand on soupçonne l’apparition de l’anémie, mais d’autres minéraux jouent un rôle dans la prévention de ce problème – en particulier le cuivre et le manganèse. Or, une dose excessive de fer peut entraîner un déséquilibre entre ces minéraux. Le tableau ci-contre indique les aliments contenant du cuivre et du manganèse. Plusieurs sont également riches en fer.

Vous pourriez adopter des suppléments contenant de faibles doses de plusieurs minéraux pour éviter les déséquilibres. Je vous conseille les suppléments chélatés : ce terme signifie que les minéraux sont liés à des parcelles de protéines. Cela facilite leur absorption, permet de réduire les doses (donc les effets indésirables) et empêche la concurrence entre les minéraux, qui nuit à leur assimilation par l’organisme.

Une alimentation équilibrée devrait normalement fournir tous les minéraux dont l’organisme a besoin, sauf le magnésium peut-être, dont manquent bon nombre de personnes en situation de stress. Si c’est votre cas, vous pourriez prendre seulement du magnésium à dose modérée (entre 200 et 300 mg par jour), ou des suppléments qui en contiennent.

 

Propos recueillis par Véronique Robert

Josiane Cyr est nutritionniste pour le Groupe EFFIscience, à Québec et à Montréal.