La notion d’équilibre est-elle dangereuse pour les femmes?

Entre l’amour, la carrière, la vie de famille, les femmes aspirent à l’Équilibre avec un grand É. Une forme de pression supplémentaire?

  2

Famille_tout_compris

C’était en avant-midi, au café où je vais souvent pour travailler. Alors que j’attendais ma commande au bout du comptoir, quelques bribes de la conversation qui se déroulait à une table derrière moi sont parvenues à mes oreilles. Deux femmes soupiraient au-dessus de leurs lattés. J’ai compris qu’elles avaient des enfants, des chums, des jobs. Des vies remplies à ras-bord, avec des débordements fréquents. « Hon, des filles de ma gang! », me suis-je émue. Alors que je retournais à ma place, j’ai capté cette dernière phrase : « Pourquoi je ne suis pas capable de trouver l’équilibre, don’ ? »

Photo: iStock
Photo: iStock

Dans les minutes qui ont suivi, la crainte de passer pour une écornifleuse malpolie m’a empêchée de me lever pour répondre à cette question. J’avais terriblement envie de déposer mon ordinateur portable sur leur table pour leur montrer une courte vidéo dans laquelle Elizabeth Gilbert explique que le mot « équilibre » peut être dangereux pour les femmes. Ouep. Cette minute et demie m’a fait changer mon vocabulaire, c’est pour dire.

L’auteure à succès débute avec cette déclaration : « Le mot équilibre n’est pas mauvais en soi, mais je sens que c’est devenu un mot que nous devons utiliser avec précaution. Je pense que c’est un autre outil dans l’arsenal que les femmes utilisent contre elles-mêmes. Une autre chose qu’elles ont l’impression de ne pas faire correctement. C’est devenu une arme. »

Elle continue en disant que partout, on enjoint les femmes à trouver l’équilibre entre leur vie amoureuse, familiale, sociale, professionnelle, spirituelle pour éliminer le stress et vivre dans un constant état de bien être. On demande aux vedettes dans les interviews comment elles y arrivent, on dresse des listes de conseils dans les magazines en sous-entendant que « toi aussi madame, tu peux y arriver ! »

En y réfléchissant bien, « équilibre » a simplement remplacé « perfection » dans notre discours. Après avoir critiqué le mythe de la superwoman parfaite et (presque) fait la paix avec nos failles, nous sommes aux prises avec un autre idéal, tout aussi impossible à atteindre. « Qui sont ces personnes (équilibrées) ? En avez-vous avez déjà rencontré ?» rigole Gilbert. « Si oui, voudriez-vous devenir leur amie ? »

Alors si vous me lisez, chères buveuses de latté découragées, je vous incite à abandonner cette quête de l’Équilibre avec un grand É, peut-être même à bannir ce mot qui s’applique bien mal à une chose aussi imprévisible et chaotique que la vie. Toutefois, continuez de vous voir aussi souvent que nécessaire pour soupirer ensemble. Ces moments où on l’on peut s’assoir un instant permettent de reprendre son souffle et de repartir du bon pied.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Écrivez-moi : chatelaine@marianneprairie.com

Suivez-moi sur Twitter : @marianneprairie

Impossible d'ajouter des commentaires.