Société

Maman au boulot: rencontre avec Valérie Pisano, économiste

38 ans, maman de trois filles de 8, 5 et 3 ans, elle est économiste et directrice générale, Mobius Executive Leadership Canada.

Au-Boulot-Valerie-Pisano-Web

Photo: Louise Savoie

Mon job
Je crée et je donne des ateliers pour aider les cadres supérieurs à développer leur leadership, à élaborer une vision d’entreprise qui soit cohérente et significative à leurs yeux, et à gérer les situations conflictuelles au travail.

Pourquoi je fais ce métier
J’ai toujours souhaité que mes actions aient un impact positif sur les autres. J’aime mobiliser. À la base, j’avais d’ailleurs choisi l’économie pour trouver des solutions à la pauvreté. Maintenant, je me consacre plutôt à la façon dont les gens peuvent changer leurs attitudes ou comportements pour être plus heureux en entreprise.

Mon rêve
Créer une fondation qui offrirait de l’accompagnement aux femmes à haut potentiel qui souhaitent accroître leur leadership. Encore aujourd’hui, dans les réunions, on leur coupe la parole plus aisément qu’aux gars, on privilégie les idées de ces derniers autour de la table… Je réfléchis à des formations qui les aideraient à s’affirmer davantage.

Mon équilibre
Fini, l’époque où je travaillais comme une folle pendant des mois en rêvant aux prochaines vacances. Je préfère maintenant les distances courtes aux longs marathons. Je prends une pause dès qu’un sprint de quelques jours est terminé.

Mon défi
Prendre soin de moi. Quand les demandes s’accumulent, j’ai tendance à rogner sur mes heures de sommeil, à laisser tomber ma demi-heure de jogging, le souper avec les copines, mon temps de lecture. C’est une erreur, parce que ces activités-là me permettent de faire le plein d’énergie. Après, j’ai encore plus à donner aux autres !

Mon rituel
Cache-cernes et trait de crayon pour souligner le regard. Mon « comptoir beauté » est au milieu du passage, si bien que je me maquille pendant que les enfants tourbillonnent autour de moi ! Je confie ma tête à la styliste Geneviève Dagenais, qui a l’art de trouver la coupe qui me correspond. À part ça, mon  fer à lisser GHD a changé ma vie…

Mon style
Les lignes épurées que proposent les marques Theory et Judith & Charles. Peu d’imprimés dans ma garde-robe, pas
de chemisiers. À mes tailleurs noirs, j’associe plutôt un haut en soie rose pâle, gris perle, blanc cassé. J’aime ce qui dégage de la douceur… Mon truc shopping : des griffes à moitié prix sur le site gilt.com.

Je gagne du temps…
… en magasinant en ligne ! J’ai banni les séances de magasinage éreintantes avec les enfants dans des centres commerciaux bondés. Ça nous permet de faire des activités plus intéressantes, comme se retrouver loin de la vie quotidienne, dans la nature.

Mes trucs conciliation
Je vois désormais ma vie de mère et de professionnelle comme deux pôles qui se nourrissent mutuellement. Quand je m’accomplis au boulot, je reviens à la maison galvanisée, et mes enfants profitent de ma bonne humeur. De la même manière, passer du temps avec mes filles me rend plus heureuse, et ça rejaillit sur mon travail.

Ce que j’ai appris
On n’est jamais aussi épanoui et performant que lorsqu’on va dans le sens de ses intérêts naturels. Trop de gens aspirent à devenir quelque chose qu’ils ne sont pas pour se conformer à des attentes. C’est beaucoup d’énergie perdue.

Mon dada
Je ne dépense pas démesurément pour m’habiller. Mais, au rayon des soins du corps et du visage, j’avoue, j’y mets le prix !
Mes coups de cœur : les produits Institut Esthederm et Darphin. Quand je les applique, j’ai l’impression d’être transportée au spa.

Mes accessoires
Je porte surtout des bijoux offerts par des personnes qui me sont chères, comme mon amoureux et ma belle-sœur.
Par exemple, une bague composée de trois anneaux en or rose – un cadeau de mon mari –, qui symbolisent mes filles.

Conseil aux femmes
Pour se réaliser pleinement, il faut s’investir dans des projets qui nous obligent
à passer par-dessus cette voix qui nous répète : « Je ne suis pas encore prête, je ne suis pas assez forte, intelligente, éloquente, aimée… »

Mes modèles
L’artiste et activiste afro-américaine Maya Angelou et l’écrivaine Marianne Williamson, pour avoir osé penser et agir différemment. J’aime en particulier cette citation d’Angelou : « Les gens oublieront ce que vous avez dit, ils oublieront ce que vous avez fait, mais n’oublieront jamais ce que vous leur avez fait ressentir. »

Des livres qui m’ont marquée
Winning from Within, de Erica Ariel Fox,
et Blindspot: Hidden Biases of Good People,
de Mahzarin R. Banaji et Anthony G. Greenwald.