Blogue de la rédac

Et si on jardinait comme Michelle Obama?

Rien ne se compare à ça : manger des légumes bien frais, surtout quand on les a cueillis soi-même, selon la première dame des États-Unis. Elle a bien raison.

michellebook Michelleenfants michelle terre

La première dame des États-Unis à genoux, les deux mains dans la terre. Ça fait image. C’était il y a 3 ans. Michelle Obama n’avait jamais fait de potager avant de s’installer à la Maison-Blanche. Mais elle s’est lancée dans le jardinage avec un enthousiasme contagieux.

Dans son aventure, elle a embarqué ses enfants, mais aussi 23 élèves d’une école de Washington. Et tout son pays. Les Américains l’ont suivie et ont découvert (ou redécouvert) les joies de faire pousser leurs propres fruits et légumes.

L’initiative de Michelle Obama ne s’arrête pas là. Elle a aussi lancé la campagne Let’s move! (Bougeons!) pour lutter contre l’obésité infantile.

Inspirant, non? Attendez de voir son livre American Grown: The Story of the White House Kitchen Garden and Gardens Across America… Elle y partage trucs de jardinage et recettes – davantage celles des chefs du 1600 Pennsylvania Avenue que les siennes, mais bon. Perso, je compte bien essayer la salade d’été (radis, tomates, concombres, haricots verts, laitue, pacanes et maïs).

Rempli de magnifiques photos, l’ouvrage est touchant, surtout quand l’auteure raconte quelques souvenirs d’enfance à Chicago. J’ai pensé à ma maman. Elle m’a appris, alors que j’étais vraiment toute petite, à planter tomates, concombres, haricots… À les sarcler, les arroser – «Jamais les feuilles, toujours les racines», disait-elle encore et encore –, les bichonner. Ces gestes, je les répète maintenant avec mes enfants.

Et vous, en avez-vous des souvenirs de jardinage?

L’autre jour, on a eu une discussion au sein de l’équipe de reportages de Châtelaine. J’affirmais que Michelle Obama était en train de faire une petite révolution aux États-Unis en matière de santé et de nutrition. Des collègues ont fait la moue. Ok, j’exagère peut-être… Mais de voir l’une des femmes les plus influentes du monde biner la terre, je trouve ça plutôt réjouissant.

Que pensez-vous de la First Lady et de ses idées?