Gastronomie

Lait d'ânesse et autres spécialités Charlevoisiennes

Découvrez mes récents coups de coeur de cette merveilleuse région gourmande.

4dbb0f3d46ffa-726x550.00902379-000000 IMG_5834

Lors d’une récente escapade dans la belle région de Charlevoix, nos hôtes, de l’Auberge La Pignoronde ont eu la merveilleuse idée d’inviter quelques producteurs locaux pour un cocktail dinatoire incluant quelques-uns des meilleurs produits de la région. Pour l’occasion, le chef Daniel Brassard a cuisiné un magnifique et délicieux coulibiac, cette spectaculaire recette russe au saumon, oeufs cuits durs et champignons, montés sous une pâte dorée. Miam! Outre les fromages de l’excellente famille du Migneron et les viandes biologiques de Charlevoix qui sont désormais bien connus au-delà du territoire, j’ai eu un immense coup de coeur pour le saumon du Fumoir St-Antoine. On y fume les poissons selon une méthode amérindienne, à froid, fumé au bois d’arbres fruitiers et d’érable, avec une saumure sèche composée de sel, sucre et fines herbes. Leur saumon fond dans la bouche et je peux affirmer que c’est le meilleur saumon fumé qui j’ai mangé! On le trouve dans plusieurs points de vente au Québec, entre autre à La Rumeur Affamée de Sutton et du côté de Montréal, à la boutique Les Saveurs Charlevoix, au Marché Jean-Talon. À essayer absolument!

Sinon, si vous passer dans la région, arrêtez-vous à la Laiterie Charlevoix qui en plus de faire du très bon fromage, tient une gamme d’excellents produits locaux, dont les petits pots de confiture, ketchup, du pain fesse, des tartes au sucre de grand-mère, tartes aux tomates et fromage, la fameuse fondue charlevoisienne et plus, plus, plus… L’établissement est aussi l’Économusée du fromage et a fait un virage vert l’an dernier avec un système assez impressionnant qui transforme le petit lait résiduel de la fabrication du fromage en énergie. Ils sont complètement autonomes. La visite des installations énergétiques vaut vraiment le détour, surtout qu’en plus de voir la fabrication du fromage, on vous fait visiter une impressionnante exposition d’objets relié à l’histoire du lait au Québec. Il s’agit de la collection privée d’un seul homme, Robert Benoit, un passionné qui vous fera lui-même la visite, si vous y aller en été. Les visites dure 1h30, avec dégustation (12$). 

Mon dernier coup de coeur, et non le moindre, va à la Ferme du l’âne du St-Laurent pour leur fabuleuse ligne de cosmétiques au lait d’ânesse, Shâmane. La gamme de produits complètement naturels, pour les soins du corps et du visage, est offerte à leur ferme de Port-au-Persil, qui vaut vraiment le détour, et à Baie-St-Paul. On les trouvera bientôt également à Québec. J’ai essayé les produits et ils sont d’une douceur extrême pour la peau, très haut de gamme. Je dois avouer que je n’aurais jamais pensé au lait d’âne… Mais on raconte que c’est dans le lait d’ânesse que Cléopâtre prenait ses fameux bains de beauté, son utilisation datant de l’Antiquité égyptienne… Cool! À ‘redécouvrir’ en 2012!