Trucs et conseils

Allergies aux agents de conservation

« J’ai récemment découvert que j’ai des allergies aux agents de conservation. Est-ce que le smoked meat en contiendrait ? »

Il est avant tout important de savoir si vous êtes réellement allergique ou si vous présentez des intolérances alimentaires à un agent de conservation. Bien des gens croient à tort qu’ils sont allergiques, seul un allergologue peut donner un tel diagnostic. Les réactions adverses à la suite de la consommation d’agents de conservation (tels les sulfites, les nitrites, benzoates, etc.) sont en majorité des intolérances. L’allergie alimentaire est une réaction anormale du système immunitaire pouvant dans les cas les plus extrêmes aller jusqu’à porter atteinte à la vie d’une personne. L’intolérance alimentaire n’implique pas de réaction immunitaire. L’intolérance aux agents de conservation peut présenter des symptômes intenses similaires à ceux des allergies − c’est pourquoi on les confond souvent.

Que vous soyez allergique ou intolérant, une fois l’ingrédient fautif identifié, vous devez en connaître les synonymes afin d’éviter toute consommation car souvent de petites quantités suffisent à déclencher une réaction.

Le smoked meat peut contenir différents agents de conservation tels que les nitrites et les sulfites. La liste des agents de conservation utilisés pour ces viandes fumées peut varier d’un fabricant à l’autre. Encore une fois, il vous sera donc important de consulter la liste des ingrédients. En cas de doute, n’hésitez jamais à contacter le fabricant afin de savoir quel agent de conservation est employé. Si les réponses obtenues ne vous conviennent pas, abstenez-vous de consommer un tel produit.

Au Canada, les sulfites figurent parmi les neuf allergènes de source alimentaire les plus fréquents et priorisés par Santé Canada (arachides, noix, sésame, lait, œufs, poissons (incluant crustacés et mollusques), soya, blé et sulfites). Outre le smoked meat, on peut trouver des sulfites dans la bière, le vin, le vinaigre, les saucisses, les crevettes crues ou congelées, les fruits séchés, la pâte de tomates, etc. Pour une liste détaillée, consultez cette page du site de l’Agence canadienne d’inspection des aliments .

Pour plus d’information sur les allergies alimentaires, consultez le site de l’Association québécoise des allergies alimentaires.

Merci à l’équipe de l’Association québécoise des allergies alimentaires (514 990-2575) pour ces renseignements.

DÉPOSÉ SOUS: