Trucs et conseils

Beurre léger

« Est-il préférable de consommer du beurre léger ? »

Même « léger », le beurre constitue un aliment riche en gras saturés, un type de gras associé notamment aux maladies cardiovasculaires, dont on devrait limiter sa consommation. En fait, le beurre léger, c’est du beurre auquel on a ajouté de l’air et de l’eau pour le rendre plus léger. Il doit contenir au moins 25 % moins de matières grasses que le beurre traditionnel. D’un point de vue économique, avec le beurre léger, on paie le même prix pour un beurre qui contient plus d’air et d’eau. Certains diront que ça vaut la peine puisqu’au moins de cette façon on consomme moins de gras saturés et que c’est ainsi meilleur pour la santé. Le hic, c’est qu’en étant « gonflé », le goût du beurre est ainsi dilué et qu’on peut chercher à compenser en en ajoutant davantage.

De plus, il n’est pas recommandé d’utiliser le beurre léger pour la cuisson ou les recettes qui demandent de grandes quantités de gras. Aussi, certaines personnes qui visent à réduire leur consommation de matières grasses se tournent vers les produits allégés. En se privant excessivement, elles finissent par craquer et se mettent à manger des aliments qui sont encore plus dommageables. Les matières grasses jouent un rôle essentiel dans le contrôle du poids en produisant un effet de satiété. Bien sûr, on doit chercher à limiter sa consommation de matières grasses, en particulier celles des gras saturés. À moins d’avoir un taux de cholestérol trop élevé, une consommation occasionnelle de beurre n’est pas à proscrire, surtout si on ne consomme pas de quantité excessive de charcuteries, de fromages, de viandes grasses, etc. La variété est encore une fois un principe de base d’une saine alimentation ; et bien sûr, on a avantage à se tourner vers l’utilisation de bons gras (les mono et polyinsaturés) qu’on trouve par exemple dans les huiles d’olive et de canola.

DÉPOSÉ SOUS: