Ronde, et alors?

Comment «survivre» à Osheaga avec style?

Passer la fin de semaine dans un festival de musique n’est pas de tout repos. Joanie Pietracupa nous donne ses trucs pour s’amuser avec style à Osheaga.

Joanie-bandeau

Je ne passerai pas par quatre chemins: il faut être fait fort pour survivre à un festival de musique en plein air – et en plein été. Chaleur accablante et soleil intense, risque d’orage violent, foule de gens excités à perte de vue, toilettes dégoûtantes et trop peu nombreuses, bouffe et breuvages excessivement chers (sans compter le prix exorbitant des billets!)… Disons simplement que si l’on n’est pas bien préparé, l’expérience peut vite tourner au cauchemar. Parole de fille impatiente, cheap et claustrophobe qui n’a pas raté un seul festival Osheaga depuis sept ans!

Pourquoi y vais-je donc, si je hais ça tant que ça? Pour la musique. Parce que je suis une fan finie de musique et que j’adore découvrir de nouveaux talents d’ici et d’ailleurs, de même que voir ou revoir mes artistes préférés jouer leurs plus gros succès sur scène. Et si je suis honnête, il y a aussi quelque chose d’infiniment magique dans le fait d’assister à un spectacle en compagnie de 120 000 autres personnes. On se sent petit et grand à la fois. Seul au monde et bien entouré.

Puisque je vous souhaite d’avoir la fin de semaine de votre vie et de récolter les beaux souvenirs à la pelle (et pas d’avoir envie de tuer tout le monde sur le site, incluant vous-mêmes!), je vous ai concocté un petit guide pour survivre à Osheaga avec style.

 

À LIRE: Le jour où j’ai arrêté de me comparer aux autres

 

  1. Dresser un horaire détaillé 

L’erreur de débutante que j’ai commise lors de mon tout premier Osheaga? Me laisser guider par ma spontanéité et papillonner d’un spectacle à l’autre sans avoir préétabli d’horaire ni de liste d’artistes coups de cœur à ne pas manquer. Grosse, grosse erreur. Pourquoi? Les différentes scènes sont tellement éloignées qu’il faut compter environ 20 minutes pour se déplacer entre elles, soit l’équivalent de la moitié de la durée d’une représentation. Disons que j’ai raté plusieurs bons shows en prenant des décisions de dernière minute par le passé. Sur ma liste d’artistes à ne pas manquer cette année: Lana Del Rey, Radiohead, Disclosure, M83, Haim, Half Moon Run, Flume, Cœur de Pirate, Charlotte Cardin, Kaytranada, Koriass, Elle King et Lapsley.

La chanteuse Lana Del Rey

Photo: Lana Del Rey/Osheaga

 

À LIRE: Comment les selfies m’ont redonné confiance en moi

 

  1. Préparer son sac intelligemment

Chaque année, je me maudis en silence d’avoir oublié de glisser dans mon immense sac de plage imperméable un ou l’autre des éléments essentiels pour la journée. Voici ce qui compose ma longue liste à ce jour:

  • une grande serviette de plage
  • une casquette
  • un tube de crème solaire
  • des lunettes de soleil
  • un cardigan
  • un parapluie
  • un chargeur pour téléphone cellulaire portatif
  • une gourde en plastique souple
  • des noix
  • mes copains (ha!)

Blague à part, assurez-vous d’être accompagné d’amis qui ont les mêmes goûts musicaux que vous. Sinon, préparez d’ores et déjà vos arguments pour convaincre votre gang de vous suivre afin de découvrir ce band islandais «plus-cool-que-ça-tu-meurs» de l’heure.

 

essentiels du festival

Photos: iStock

 

À LIRE: Comment paraître plus mince à la plage et autres niaiseries

 

  1. Sélectionner des tenues confortables

En 2013, c’était la couronne de fleurs. En 2014, le micro short en jean déchiré. En 2015, le crop top. En 2016, paraît-il que c’est le collier choker. Ou le haut en crochet, je ne sais plus trop. Bref, à chaque année sa tendance mode de festival! Perso, je n’ai jamais vraiment suivi les courants forts. Pas parce que je me considère au-dessus de tout ça (je me la joue fashion victim à mes heures comme tout le monde!), mais parce que j’aime avoir l’air de moi-même et être confortable dans mes vêtements – et dans ma peau. C’est pourquoi j’ai choisi les trois ensembles simples, chics et pratiques suivants pour cette fin de semaine:

  • une robe de style boho à l’encolure lacée
  • un combo chemise à carreaux nouée à la taille + jean skinny délavé
  • un pantalon palazzo jumelé à un joli haut en dentelle.

Simples, chics et pratiques!

Joanie Pietracupa et ses looks pour le festival Osheaga

Suivez Joanie Pietracupa sur Twitter (@theJSpot) et Instagram (@joaniepietracupa).

Joanie Pietracupa est l’invitée d’Addition Elle pour le festival Osheaga.