Forme

Petit guide de survie du temps des fêtes

Soirées bien arrosées, manque de sommeil, promiscuité. Dur dur pour le foie et le système immunitaire. Voici notre arsenal anti-lendemain de veille.

commentsurvivreauxfetes

Booster le système immunitaire

Avec leur triple fonction, les suppléments probiotiques sont des alliés de taille, surtout pendant la période des fêtes, selon le pharmacien Jean-Yves Dionne. Ils aident à prévenir les troubles gastro-intestinaux, renforcent les défenses immunitaires et luttent contre certains agents pathogènes. Sa trousse de secours comprend également la vitamine D pour enrayer les risques de contagion – 2 000 UI par jour, à partir de septembre ; l’échinacée en dose préventive, ou en dose d’attaque (l’équivalent de 1 g toutes les 2 heures) aux premiers symptômes de rhume ; la multivitamine, qui ne remplace pas un bon repas, mais permet de prévenir les carences ; la vitamine C, utile pour les gens stressés et les sportifs en surentraînement (1 000 à 1 500  mg/jour en plusieurs petites doses). jydionne.com et apothicaire.ca

Désengorger le foie et purifier les reins

L’organe qui écope quand on lève le coude, c’est le foie. Et c’est aussi lui qui combat la gueule de bois. Pour l’aider, l’herboriste Marie Provost ne jure que par le chardon-Marie. « Il agit comme une armure qui protège les cellules du foie contre les attaques de l’alcool. On a ainsi moins d’effets intoxicants – nausées, maux de tête. » Dès qu’on sent qu’on a trop bu, diluer de 25 à 40 gouttes de teinture de chardon-Marie dans un peu d’eau (format shooter). Recommencer au coucher et au lever. Pour prévenir visage bouffi, paupières lourdes et teint gris (signes d’une surcharge des reins), Marie Provost prescrit la tisane au persil frais. « En garder une botte au frigo, qu’on sort après le souper. » Laver, hacher et infuser dans un litre d’eau  frémissante avec un peu de menthe, de verveine ou de cardamome (pour le goût). clefdeschamps.net

S’oxygéner

Même si la seule chose qui vient en tête après une cuite est de rester couchée, il faut bouger ! L’ostéopathe-kinésiologue Emilie Fecteau, de Spinal Mouvement, recommande 30 minutes de cardio d’intensité moyenne (une intensité élevée aura l’effet contraire à celui recherché) pour s’oxygéner et faire pomper le système digestif – natation, marche d’un pas rapide ou jogging. Pas le courage ? On adopte la pose du chat ! On se place à quatre pattes (sur le lit ou le tapis) et on alterne dos rond et dos creux une dizaine de fois. Faire onduler ainsi la colonne vertébrale stimule les reins et le foie, équilibre le système nerveux et, par extension, le système immunitaire. spinalmouvement.com