Wanderlust : 4 jours de yoga à Tremblant

Geneviève Guérard nous parle de ce joyeux festival!

  0
Photo: Sylvie Trépanier

Photo: Sylvie Trépanier

La danseuse étoile devenue animatrice de télé Geneviève Guérard enseigne maintenant le yoga au studio Wanderlust, à Montréal, dont elle est la cofondatrice. Elle sera du Festival du même nom à Tremblant, du 21 au 24 août, en tant que professeure invitée.

En quoi le Festival Wanderlust se distingue-t-il des autres événements de yoga ?

L’événement, né sur la côte ouest des États-Unis, accueille des professeurs et des artistes internationaux et locaux [les Américaines Shiva Rea et Sharon Salzberg, qui animent des retraites partout dans le monde, la première en yoga, la seconde en méditation, le rappeur MC Yogi…]. Cela fait toute la richesse du Festival. Il se poursuit sur quatre jours et propose différents styles de yoga – vinyasa, sur planche de surf, dans les airs… Il y a aussi des activités de méditation et de course, des marches en montagne, des conférences et des cours de cuisine. Le soir, des concerts, des dégustations de vin. C’est la fête !

Concerts et dégustations de vin… Ce n’est pas incompatible avec la pratique du yoga ?

Le yoga n’est pas censé être une prison. Au contraire, il permet de se libérer : de ses pensées, de ses idées, de ses peurs. Je dis toujours que c’est une pratique sérieuse qui permet de prendre la vie un peu moins sérieusement. On peut très bien faire du yoga et aimer le vin : j’en suis la preuve vivante. Il y a quelques années, j’ai participé au Festival Wanderlust dans le Vermont et, le soir, l’ambiance était joyeuse tout en restant saine. Tout le monde était bourré d’endorphines.

Photo: Connie @ Grisley Images

Photo: Connie @ Grisley Images

Que diriez-vous aux gens pour les convaincre de participer au Festival ?

N’ayez pas peur du regard des autres et commencez par les cours faciles et la méditation. Le yoga est fait pour tout le monde, et le Festival, avec ses activités variées, est l’endroit idéal pour s’y initier. Avis à celles qui voudraient s’essayer à l’avance : je donne des cours pour débutants au studio. On parle, on rit, on démystifie les postures.

Parlez-moi de la philosophie de votre studio de Montréal.

Éric Giasson, mon associé et le cœur de l’école, est revenu de New York enthousiasmé après avoir rencontré la fondatrice du Festival. On a décidé d’ouvrir un studio afin d’offrir l’expérience Wanderlust à l’année. On accueille de temps à autre des professeurs de renommée internationale, comme Sean Corn – coach d’Oprah –, qui donnera des cours du 10 au 12 octobre, ou des artistes, comme le groupe The Franklin Electric, qui jouera live le 10 septembre durant la classe.

Vous avez quitté Les Grands Ballets canadiens alors que vous étiez première danseuse. Qu’est-ce que le yoga vous a apporté personnellement ?

J’ai arrêté la danse du jour au lendemain alors que c’était ma vie depuis plus de 20 ans, et j’ai commencé à faire de la télévision. Je n’étais pas habituée à rester assise toute la journée, même si j’adore participer à des émissions. Le yoga m’a apporté un équilibre. Et m’a permis de me rétablir : il m’a appris à respecter mon corps, blessé par la danse. Je le pratique au quotidien et ça me fait un bien fou. J’ai l’impression de rajeunir. Avant, je me forçais pour aller à la gym. Maintenant, je me force pour faire autre chose. Et grâce à mes années de danse, je garde cette compréhension du corps, des mouvements et des alignements. C’est naturel pour moi, même si j’en apprends tous les jours.

tremblant.wanderlustfestival.com

montreal.wanderlustyoga.com

Impossible d'ajouter des commentaires.