Société

Planète femmes: ce qui se passe autour du globe

Des opportunités professionnelles en science et ingénierie pour les femmes, une campagne pour sensibiliser au trafic sexuel sur Tinder, Tailor Swift au top et plus encore.

planetefemmes-taylorswift

 

Filles au top

Quatre des sept albums les plus vendus en 2014 sont l’œuvre de chanteuses: le dernier Beyoncé, Pure Heroine de Lorde, la trame sonore de Frozen (incluant la pièce-titre Let It Go, interprétée par Idina Menzel) et le plus récent opus de Taylor Swift, 1989. Lancé en octobre dernier, ce dernier titre a trouvé un million de preneurs durant sa première semaine dans les bacs, un exploit que la chanteuse américaine répétait pour la troisième fois en carrière – un record ! Pas mal, en ces temps de téléchargement et de diffusion en continu. (Sources : Forbes, Billboard et itunes)

Science et ingénierie: beaucoup d’opportunités pour les femmes

« Il n’y a jamais eu autant de besoins et de possibilités pour les jeunes femmes dans les domaines de la science et de l’ingénierie. À l’époque où j’étais jeune fille, on pouvait être hôtesse de l’air, mais pas pilote ; infirmière, mais pas médecin ; secrétaire, mais pas cadre. C’était notre réalité. Plus maintenant. »

L’océanographe Sylvia Earle, qui, à 79 ans, travaille encore plusieurs mois par année. Elle était d’ailleurs de la Mission 31, de Fabien Cousteau, un séjour de 31 jours sous les eaux de la Floride en hommage à Jacques-Yves Cousteau, célèbre grand-père du capitaine – et auteur d’un exploit semblable il y a 50 ans. (Source : Glamour US)

Une campagne sur Tinder

Quelque 200 millions d’euros (280 millions de dollars) par année : c’est ce que rapporte le trafic sexuel au crime organisé, en Irlande. L’Immigrant Council of Ireland s’est donc adjoint les services de l’agence Eighty Twenty pour sensibiliser les hommes susceptibles d’acheter du sexe aux conséquences de leurs actes. La stratégie ? Les toucher au moyen de l’application de rencontre Tinder, où des photos de profil de femmes en apparence ordinaires révèlent peu à peu les ravages du trafic sexuel. Il y a aujourd’hui 2,4 millions de victimes dans le monde, et les deux tiers de ces personnes vendues, achetées et prostituées de force sont des femmes. (Sources : Huffington Post, Les Nations unies et Turn off the Red Light)

Cheryl Strayed

« Je crois que la libération des femmes est intimement liée à leurs chaussures. Tant que nous accepterons de marcher un mille dans des souliers inconfortables, nous sommes faites. »

Cheryl Strayed, l’auteure de Wild – Marcher pour se retrouver (adapté sur grand écran par Jean-Marc Vallée), récit de sa randonnée de 1 700 km en solitaire sur le chemin ardu des crêtes du Pacifique. (Source : Vanity Fair US)

La stérilisation plutôt que la pilule…

En Inde, 12 femmes sont décédées en novembre dernier dans le cadre d’une opération de stérilisation de masse. Dans ce pays de 1,25 milliard d’habitants qui cherche à faire baisser sa natalité, la stérilisation est la méthode de contraception la plus répandue : le tiers de la population qui a recours au planning familial (soit 54 % de la population totale) choisit de faire stériliser la femme. En 2014, on comptait 114 426 vasectomies pour 4,6 millions de ligatures des trompes, dont un grand nombre sont pratiquées dans des conditions sanitaires inadéquates. (Sources : Le Monde et l’Agence France-Presse)