Vie pratique

Nos idées pour une cuisine bien rangée

Une cuisine en ordre et bien rangée rend la vie plus zen. Mais comment maîtriser le fourbi des tiroirs et armoires? Démonstration en 5 trucs simples.

Photo: Sian Richards

1. Créer des ministations

Pour diminuer le nombre de pas inutiles et rendre la cuisine plus conviviale, on réunit en un seul endroit l’équipement nécessaire à l’exécution de certaines tâches quotidiennes, comme la préparation du café matinal.

Photo: Sian Richards

2. Chouchouter la zone évier

Quelques accessoires bien conçus et durables mettent de la couleur et personnalisent ce coin à peu de frais.

Solution éclair: Consacrer 5 minutes par jour au triage et à l’élimination pour finir par jouir au quotidien d’une maison ordonnée.

Photo: Sian Richards

3. Garder les indispensables à portée de main

Disposés sur des étagères ouvertes, les assiettes et verres de tous les jours ont fière allure et sont faciles d’accès. Les petits électroménagers d’usage fréquent, comme le grille-pain et le malaxeur, peuvent demeurer sur le comptoir, mais les autres doivent plutôt disparaître dans une armoire.

Photo: Sian Richards

4. Optimiser le garde-manger

  • Les étagères du haut
    Les réserves d’ingrédients comme la farine ou le sucre sont reléguées tout en haut.
  • Les paniers grillagés
    Parfaits pour les aliments qui ont besoin de respirer, comme les pommes de terre et les oignons.
  • Les pots en verre
    Avec eux, les céréales, les légumineuses et les pâtes sont bien exposées et vite repérées.
  • Les boîtes en bois
    Une niche de choix pour les bouteilles d’huile et de vinaigre.
  • Les contenants en fer émaillé
    Une boîte hermétique préserve mieux la farine et le sucre.
  • Les petites boîtes
    Une option judicieuse pour rassembler les thés et tisanes.
  • Les bacs
    Placés à la hauteur appropriée, ils facilitent l’accès aux contenants plus volumineux tels les boîtes de craquelins, les pains et les bouteilles de jus.

Solution éclair: Ouvrir le courrier près du bac à recyclage, en y jetant tout de go les papiers superflus, et voilà moins de traîneries.

Photo: iStock.com

5. Comment venir à bout du tiroir bric-à-brac

Les petits articles, comme les piles et les fils USB, deviennent vite encombrants. Les étapes pour limiter l’invasion:

  • Vider et trier. Après avoir retiré le contenu du tiroir, jeter les objets inutiles et disposer le reste en tas selon la taille et l’emploi.
  • Regrouper. Une fois le tiroir nettoyé, intégrer des séparateurs en nombre suffisant pour occuper l’espace. Les boîtes à œufs ou les plateaux à glaçons sont tout indiqués pour contenir de menus objets.
  • Mettre chaque chose à sa place. Certains articles n’ont pas à se trouver dans la cuisine – les vis et les vernis à ongles, par exemple. Et hop, on range les uns dans le coffre à outils et les autres dans le meuble-lavabo de la salle de bains.

6. Dompter la pagaille!

Malgré nos efforts, certains objets utilisés au quotidien échappent constamment à l’ordre. Le truc: classer au maximum. Quelques exemples.

Photo: Sian Richards

Les épices
Opter pour un grand tiroir où il est possible d’aligner les pots, étiquettes bien en vue. Ici les diviseurs conçus pour les pots à épices côtoient de simples plateaux où logent des articles de format atypique, comme les cubes de bouillon ou les bâtons de cannelle.

Photo: Sian Richards

Les récipients
Pour ranger facilement les contenants à lunch, une solution: s’en tenir à une seule marque et à des formats similaires. Séparer les récipients et les couvercles et garder ces derniers en place à l’aide d’un plateau ou d’un séparateur. Et se débarrasser des vieux éléments au fur et à mesure qu’on en ajoute de nouveaux.

Photo: Sian Richards

Les ustensiles
En compartimentant le tiroir à ustensiles, on multiplie les chances de trouver ce qu’on y cherche sans perdre patience! L’organisation se fait en fonction de l’usage plus ou moins fréquent des objets, puis de leur format.

Des plateaux comportant des sections de tailles différentes peuvent accueillir des accessoires plus gros, comme une tasse à mesurer.

Si l’espace est trop grand, on insère un plateau plus petit ou une boîte pour l’adapter à nos besoins.

Solution éclair: Dissimuler les calendriers et divers horaires à l’intérieur des portes d’armoire.

 

Mise à jour d’une texte publié en 2016

DÉPOSÉ SOUS: