Beauté: soigner sa peau l’hiver

L’hiver engendre souvent des ennuis cutanés. Et nooon, il n’aura pas notre peau, si rigoureux soit-il!

  0

Photo: Svetlkd / iStock.com

Mains sèches et craquelées, visage rouge et irrité, lèvres gercées… Merci l’hiver, trop de bonté, mais on s’en passerait bien. Il y a moyen de conserver une belle peau malgré le mercure qui cale sous zéro. Pour nous conseiller, Dre Frances Jang, dermatologue à Vancouver, et Jennifer Brodeur, skin guru québécoise qui compte Oprah Winfrey et Michelle Obama parmi ses fidèles clientes.

Détecter les signes de sécheresse

«Les premiers indices ne sont pas évidents à identifier, explique Jennifer Brodeur. La déshydratation commence par une sensation de tiraillement. Le fond de teint a une apparence rugueuse et craquelle sur le visage. Puis la peau se met à désquamer. Les ridules sont visibles, des rougeurs émergent et les plaques de peau terne sont difficiles à masquer». La Dre Jang nous invite à être aux aguets de tout changement de la sensibilité de la peau ainsi que des poussées d’eczéma — d’autres signes que l’épiderme est perturbé par le froid.

Pointer les causes

Les températures basses sont coupables du dessèchement de la peau, mais ce ne sont pas les seules trouble-fêtes. Jennifer Brodeur et la Dre Jang s’entendent sur le fait que le chauffage à la maison, au bureau et dans la voiture constitue un facteur irritant important. «La chaleur assèche l’air ambiant et l’humidité s’échappe de la peau», précise la première. Dre Jang poursuit: «Cela conduit éventuellement à la désquamation et peut aussi affecter les cuticules et les ongles qui finissent par se fissurer». D’autres responsables de nos déboires cutanés: les vêtements en laine, irritants pour l’épiderme, ainsi que les douches et bains chauds et prolongés.

À lire: Problèmes de cheveux l’hiver: les solutions ici!

Modifier sa routine beauté

L’hiver, on doit choyer notre peau sensibilisée. Pour le visage, Dre Jang suggère un hydratant plus riche ou une huile qui maintiendra le film protecteur de l’épiderme. Côté exfoliant, on privilégie un gommage à base d’huile. Jennifer Brodeur propose de nettoyer le visage à l’eau le matin et d’utiliser un soin ultradoux le soir. Petit truc de notre skin guru pour les beautistas qui n’aiment pas modifier leurs habitudes d’une saison à l’autre: lorsque l’hiver arrive, ajouter à la crème de jour habituelle quelques gouttes d’une huile nourrissante pour le visage.

Intégrer les ingrédients clés

Nos deux expertes vantent les mérites de l’acide hyaluronique, un composant naturel présent dans le derme, qui assure l’hydratation, la souplesse et la fermeté de l’enveloppe cutanée. Appliqué topiquement, il repulpe la peau et rehausse le niveau d’hydratation. La plupart des sérums et des crèmes hydratantes en contiennent. Jennifer Brodeur nous invite à repérer certains ingrédients sur les étiquettes, tels que la glycérine, l’aloe, le miel et les acides gras oméga-3, ces éléments nutritifs qui fluidifient les tissus et assouplissent l’épiderme. Sans oublier l’extrait de racine de pivoine, l’huile de graines de tournesol et l’huile de sésame, qui ont des propriétés antibactériennes et anti-inflammatoires.

À lire: Mode: des influenceuses nous donnent de belles leçons de style

Ne pas oublier la protection solaire

La Dre Jang nous met en garde contre le soleil d’hiver, aussi sournois que redoutable. La réflexion des rayons sur les surfaces enneigées peut causer des dommages importants. Et plus on grimpe en altitude, plus les risques s’accroissent. Il est donc primordial d’utiliser un FPS 30 (ou plus) pour préserver le capital de notre peau.

Investir dans un humidificateur

Jennifer Brodeur conseille d’installer un humidificateur à air froid dans la chambre à coucher pour maintenir une bonne hydratation de la barrière cutanée. Après tout, c’est la pièce où l’on passe le plus de temps.

Voyez toute la galerie

 

Impossible d'ajouter des commentaires.