Les ingrédients essentiels de la cuisine coréenne

La cuisine d’une contrée ne se résume pas à une poignée d’ingrédients… Voici tout de même quelques incontournable de la cuisine coréenne!

 
saveurs.coreenes.cuisine.article
Photo: David de Stefano

De l’appétit pour la cuisine d’ailleurs ? Celle de la Corée est hot ! De la poudre de piment rouge (1) et du gochujang (2), une pâte faite avec cette épice, sont deux des éléments qu’il faut avoir sous la main. On les achètera dans une épicerie asiatique, tout comme le miso coréen, ou doenjang (3), une pâte brune, ainsi que les nouilles à la fécule de patate douce (4) et les feuilles de perilla (5), de la famille de la menthe. Pour bien d’autres ingrédients, sauce de poisson (6) et graines de sésame (7) par exemple, pas besoin d’aller plus loin qu’à son supermarché du coin.

Les produits clés 

  • Une épice. Le piment coréen en poudre, en mouture fine ou grossière : un essentiel.
  • Deux pâtes fermentées. Le gochujang, une préparation épicée, est à base de poudre de piment rouge et de riz gluant ; le doenjang, ou miso coréen, est fait à partir de soya séché. Ces condiments servent notamment dans les sauces.
  • Du riz et des nouilles. C’est le riz à grain court, collant, comme celui des sushis, qu’on utilise. Les nouilles de fécule de patate douce, qui deviennent transparentes et glissantes à la cuisson, sont indispensables à la préparation du plat appelé japchae.
  • Des végétaux. Répandus : le chou nappa, le radis daïkon, l’oignon vert, l’ail, le gingembre, les algues et les feuilles de perilla, de la famille de la menthe.
  • Du tofu. Souvent vendu en tube, le tofu coréen mou est utilisé dans les soupes-repas.
  • De la viande. Le bœuf et le porc sont les viandes les plus populaires. On connaît de plus en plus ici le kalbi, grillade de bouts de côtes de bœuf marinés typique du pays.
  • Des sauces, des huiles, etc. Dans le garde-manger coréen, il y a de l’huile de sésame, du mirin, de la sauce soya, de la sauce de poisson, du poivre noir, du gros sel, des graines de sésame, du sirop de maïs coréen (qu’on peut remplacer par un autre produit sucré comme le sirop d’érable)…

À lire aussi: La Corée à la maison

 

 

Impossible d'ajouter des commentaires.