Miam, le maïs de Neuville!

La réputation de ce maïs de la région de Portneuf n’est plus à faire.

 
Maïs de Neuville
Photo: iStock

À LIRE: Salade de maïs grillé et fenouil

Il est dodu, bien sucré, tendre et juteux… La réputation du blé d’Inde de Neuville n’est plus à faire. Depuis des siècles, il profite, dans la région de Portneuf, d’un microclimat et d’un sol propices à sa croissance. Et voilà que cet été – très bientôt, si ce n’est déjà fait – il obtiendra la reconnaissance « Indication géographique protégée » (IGP), réservée pour l’heure à une poignée de produits québécois. Pour nous, consommateurs, ça change quoi ? La présence du logo IGP – Maïs sucré de Neuville confirmera que les épis viennent bel et bien de ces terres bénies et non d’ailleurs, et ont été cultivés selon des normes rigoureuses.

À LIRE: Maïs au barbecue et ses garnitures

Impossible d'ajouter des commentaires.