Trucs et conseils

Crabe des neiges

« Comment cuire et apprêter le crabe des neiges? »

crabedesneiges_800x500

iStockphoto

Le crabe vivant se prépare comme le homard, à la vapeur, bouilli ou grillé. Pour obtenir une chair bien tendre, ne pas trop le cuire. On plonge un crabe vivant dans de l’eau bouillante salée et on le laisse mijoter environ 25 minutes par kilo. Lorsque la carapace tourne à l’orangé, le crustacé est prêt. Si on achète des pattes déjà cuites, on peut les réchauffer au four dans de l’aluminium une dizaine de minutes à 175 °C (350 °F).

À LIRE: Minipizzas au crabe des neiges et à la roquette de Ricardo

La partie comestible se trouve dans les pinces, les pattes et aussi en grande quantité dans la jonction entre celles-ci et la carapace. On décortique les pattes en pratiquant une incision tout le long à l’aide d’un petit couteau bien aiguisé ou d’un ciseau à crustacés. Pour extraire la chair, utiliser une fourchette conçue pour cet usage ou le manche d’une cuillère. Craquer les articulations et les pinces au moyen d’un casse-noisette ou d’une pince à crustacés afin de ne rien laisser.

À LIRE: Beignets de crabe et de pommes de terre

Pour profiter de la délicatesse du crabe des neiges, on évite les sauces lourdes ou trop relevées. On consomme la chair froide, nature ou avec de la mayo, dans les salades, sandwichs, hors-d’œuvre, trempettes, ou encore chaude, avec du beurre fondu, des sauces à la crème, dans des gratins, des pâtes, des crêpes.

À LIRE: Gaspacho de concombre garni de crabe des neiges