Bûche à l'orange et à l'érable

6

PRÉPARATION

30 min.

CUISSON

25 min.

Portions

8

* PLUS Attente : 1h35
Bûche à l'orange et à l'érable

Photo : Dana Dorobantu

Tout simplement délectable ! Cette magnifique bûche signée Helena Loureiro saura plaire aux plus fins palais.


Gâteau

  • 125 ml (1/2 tasse) de sirop d'érable
  • 125 ml (1/2 tasse) de sucre
  • 8 c. à soupe de sucre d’érable
  • 6 oeufs
  • 1 orange , le zeste et le jus
  • 180 ml (3/4 tasses) de farine
  • 180 ml (3/4 tasses) de poudre d'amandes
  • 2 c. à soupe de beurre non salé , fondu

Glaçage à l'érable

  • 125 ml (1/2 tasse) de beurre non salé , à la température ambiante
  • 750 ml (3 tasses) de sucre glace
  • 60 ml (1/4 tasses) de sirop d'érable
  • 3 ou 4 c. à soupe de crème 35%

Canneberges et romarin givrés

  • 250 ml (1 tasses) de sucre
  • 125 ml (1/2 tasse) d' eau
  • 250 ml (1 tasses) de canneberges fraîches

Préparation

  1. Pour la préparation du gâteau : dans une petite casserole, mélanger le sirop d’érable et le sucre. Chauffer sur feu doux jusqu’à ce que le sucre soit dissous, environ 3 minutes. Laisser refroidir ce sirop. PRÉCHAUFFER LE FOUR À 175 °C (350 °F). TAPISSER DE PAPIER SULFURISÉ UNE GRANDE PLAQUE À CUISSON DE 30 CM X 46 CM (12 PO X 18 PO), AVEC REBORDS, EN LAISSANT LE PAPIER DÉPASSER DES QUATRE CÔTÉS. BEURRER LE PAPIER ET Y SAUPOUDRER 4 C. À SOUPE DE SUCRE D’ÉRABLE.
  2. Dans un grand bol, fouetter les œufs avec le sirop refroidi, le zeste et le jus d’orange jusqu’à ce que la préparation soit homogène. Incorporer délicatement la farine, la poudre d’amandes et le beurre fondu à l’aide d’une spatule souple.
  3. Verser le mélange uniformément sur la plaque (voir Notes). Cuire au four pendant 20 minutes – ne pas ouvrir la porte du four pendant la cuisson. ENTRE-TEMPS, ÉTENDRE UN LINGE HUMIDE SUR UN PLAN DE TRAVAIL ET LE SAUPOUDRER DE 4 C. À SOUPE DE SUCRE D’ÉRABLE.
  4. Sortir le gâteau du four et le laisser reposer 4 minutes. Retourner le gâteau sur le linge humide. Enlever délicatement le papier sulfurisé. En s’aidant du linge humide, enrouler le gâteau sur lui-même, en partant du côté plus étroit, pendant qu’il est encore chaud. Laisser tiédir environ 30 minutes. Emballer le gâteau roulé dans le linge humide puis, en serrant bien, envelopper d’une pellicule plastique. Laisser reposer au réfrigérateur pendant au moins 1 heure ou jusqu’à 24 heures.
  5. Pour la préparation du glaçage : à l’aide d’un batteur électrique, battre le beurre en crème. En continuant de battre, ajouter le sucre glace graduellement jusqu’à ce que la préparation soit onctueuse, puis le sirop d’érable en filet. Ajouter ensuite la crème peu à peu pour obtenir la consistance désirée.
  6. Pour le montage de la bûche : déballer le gâteau roulé et couper les bouts pour que ceux-ci soient bien droits. Étendre le glaçage sur la bûche. Garnir des canneberges et du romarin givrés.
  7. Pour les cannebergess et le romarin givrés :
  8. TAPISSER UNE PLAQUE À CUISSON DE PAPIER SULFURISÉ ET PLACER UNE GRILLE FINE PAR-DESSUS. 1 Dans une petite casserole, mélanger 125 ml (1/2 tasse) du sucre et l’eau. Porter à ébullition sur feu moyen-vif, puis réduire le feu à moyen et laisser mijoter 5 minutes, sans remuer. Retirer du feu et laisser tiédir.
  9. Tremper délicatement le romarin dans le sirop pour l’enrober, puis le déposer sur la grille. Déposer les canneberges dans le sirop et remuer délicatement pour les enrober. À l’aide d’une écumoire, transférer les canneberges sur la grille et laisser reposer. Le temps de repos est d’environ 10 minutes pour les canneberges et de 40 minutes pour le romarin.
  10. Déposer le reste du sucre dans une assiette. Y rouler les canneberges, puis les remettre sur la grille. Faire de même avec le romarin une fois que le sirop qui l’enrobe est durci. Laisser sécher à la température ambiante pendant 1 heure. On peut préparer les canneberges et le romarin la veille. Conserver à la température ambiante, sans couvrir.

Notes

  • L’appareil sera plutôt liquide au moment de le verser dans la plaque à cuisson.
  • Une fois cuite, cette bûche est bien consistante, plus ferme qu’une bûche traditionnelle.