Chaudrée de poisson blanc

2

PRÉPARATION

15 min.

CUISSON

30 min.

Portions

4

Chaudrée de poisson blanc

Photo: Roberto Caruso

Réconfortante à souhait, cette délectable chaudrée de poisson blanc deviendra vite l’un de nos classiques.


Ingrédients

  • 4 tranches de bacon , hachées
  • 1 c. à soupe de beurre
  • 1 gros bulbe de fenouil , haché finement
  • 3 poireaux , haché finement ( la partie blanche seulement)
  • 2 gousses d' ail , hachées
  • 1/2 c. à thé sel
  • 1/2 c. à thé de paprika fumé
  • 80 ml (1/3 tasse) de Pernod , (facultatif)
  • 3 c. à soupe de farine tout usage
  • 2 bouteilles de 236 ml ch. jus de palourdes
  • 500 ml (2 tasses) de bouillon de légumes , faible en sel
  • 2 grosses pommes de terre Yukon Gold , coupées en cubes de 1,25 cm (1/2 po)
  • 1 c. à soupe de jus de citron

Préparation

  1. Faire chauffer une grande casserole sur feu moyen. Y cuire le bacon jusqu’à ce qu’il soit croustillant, de 6 à 8 minutes. Transférer le bacon dans une assiette tapissée d’essuietout. Ajouter 1 c. à soupe de beurre au gras de bacon dans la casserole. Ajouter le fenouil, les poireaux et l’ail. Remuer, saupoudrer du sel et du paprika, et cuire jusqu’à ce que le fenouil soit tendre, de 3 à 5 minutes. Ajouter le Pernod, si désiré, et remuer jusqu’à ce qu’il soit absorbé, 1 ou 2 minutes.
  2. Ajouter la farine et remuer jusqu’à ce que le mélange forme une pâte, environ 1 minute. Ajouter le jus de palourdes, le bouillon et les pommes de terre. Amener à ébullition sur feu moyen-vif, puis réduire le feu à moyen et laisser mijoter jusqu’à ce que les pommes de terre soient tendres sous la fourchette, de 10 à 12 minutes.
  3. Ajouter le poisson et poursuivre la cuisson jusqu’à ce qu’il soit opaque, 2 ou 3 minutes. Ajouter la crème et le jus de citron en remuant pour les réchauffer. Répartir la chaudrée dans 4 bols et garnir du bacon réservé.

Note

On peut remplacer le Pernod par une autre boisson anisée (pastis, arak, ouzo), par du vin blanc ou encore par du bouillon de poulet ou de légumes faible en sel.

Les atouts du blanc

Poireaux et ail renferment des composés organosulfurés qui abaisseraient la tension artérielle et le taux de cholestérol LDL dans le sang. Ils pourraient aussi éloigner les cancers de l’estomac et colorectal.

La pomme de terre a souvent mauvaise presse. Pourtant, à portion équivalente, elle fournit plus de potassium que la banane. Les bienfaits du potassium ? Il amenuise les risques de souffrir de calculs rénaux, entre autres.

Riches en oméga-3, de bons gras bénéfiques pour la santé du cœur, les poissons blancs procurent également du sélénium, un allié de notre système immunitaire. Une portion de 85 g (3 onces) de poisson blanc en comble 60 % de nos besoins quotidiens.