Santé

Mentir à son médecin est fréquent... mais risqué

Dit-on la vérité, toute la vérité, rien que la vérité à son médecin?

Photo: Unsplash

La plupart des gens mentent à leur médecin… ou ne lui disent pas tout. Qu’est-ce qu’ils gardent pour eux et pourquoi? C’est ce qu’a tenté de préciser un sondage mené par l’Université de l’Utah auprès de 4 500 répondants. Le plus souvent, ces participants (de 60 à 80 %) choisissaient de passer sous silence certaines choses par peur d’être jugés ou sermonnés. Et les femmes étaient dans l’ensemble plus susceptibles de le faire. Plus du tiers n’expriment pas leur désaccord avec les recommandations du professionnel de la santé, plus du quart ne disent pas qu’ils n’ont pas bien compris ses instructions, et de 20 à 25 % taisent des informations pertinentes sur leurs (mauvaises) habitudes de vie. Ce qui ne va pas sans conséquence…

Source: JAMA Network Open

À lire aussi: Mammographie: est-ce pour toutes les femmes?

Restons connectées

Recevez chaque jour de la semaine des contenus utiles et pertinents : des recettes délicieuses, des articles astucieux portant sur la vie pratique, des reportages fouillés sur les enjeux qui touchent les femmes. Le tout livré dans votre boîte courriel à la première heure !